S'enregistrerAccueilFAQConnexion

Partagez | 
 

 Sur la route de la destinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arc T'ill Illan
niveau 12
avatar

Nombre de messages : 908
Age : 27
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   14/3/2010, 02:07

Alors dans ce cas je e demanderais de me prévenir lorsque nous serons arriver à destination. Et seulement à ce moment là je m'en irait. Cela te convient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tudig
niveau 1
niveau 1
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 27
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   10/4/2010, 15:11

Pas choix si bien comprendre ? Dormir maintenant. Beaucoup route.
Aussitôt dit, aussitôt fait, je me roulai en boule pour m'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arc T'ill Illan
niveau 12
avatar

Nombre de messages : 908
Age : 27
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   11/4/2010, 18:15

Mär s'endormit aussi mais que d'une seul oreille. L'autre était à l'affut pour savoir quand ils partiraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tudig
niveau 1
niveau 1
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 27
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   5/6/2010, 22:00

Les étoiles commençaient à disparaitre quand je m'éveillai. Je m'approchai d'Avelaneta et la secouai doucement pour la réveiller.

Debout ! partir vite ! Beaucoup route !

Quand elle fut levée, je lui tendis un morceau de pain sec et une outre d'eau en guise de petit déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arc T'ill Illan
niveau 12
avatar

Nombre de messages : 908
Age : 27
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   6/6/2010, 10:05

Debout ! partir vite ! Beaucoup route ! Dit Tudig à Alvelaneta.

Mär se réveilla, et trouva la piste d'un lapin qu'il débusqua et dévora sans autre forme de procès, et revins à sa place et suivit tout ce que Tudig disait à la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tudig
niveau 1
niveau 1
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 27
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   9/6/2010, 00:59

Pendant qu'elle mangeait, je lui expliquai le but de notre voyage, avec toute la clarté dont j'étais capable dans cette langue barbare.

Maitre Taliesin vouloir voir la dame, très important, très vite, car vieux maitre Taliesin. Très très vieux barde. Lui apprendre la dame être barde, meilleure barde de monde et temps. Maitre Taliesin avoir vu dans étoiles, le vent et le chantde l'eau lui dire la dame grand destin, mais devoir apprendre tout de suite, sinon fin de monde et temps bientôt. Apprendre très longtemps, mais revenir très vite ici,parce que temps chez maitre Taliesin pas le même ici. Beaucoup années là-bas, pas beaucoup jours ici.

Je la vis terminer son maigre repas.

Maintenant debout, s'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avelaneta
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   9/6/2010, 01:03

Elle se leva et le voyage reprit, Tudig marchant de plus en plus vite, mais elle commençait à s'habituer au train de marche du korrigan et elle se ftiguait moins vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arc T'ill Illan
niveau 12
avatar

Nombre de messages : 908
Age : 27
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   9/6/2010, 18:09

*Au moins elle pourra devenir plus importante. Dommage qu je ne verrai pas le maître de Tudig, j'aurai bien aime voir comment il est.*

Mar continua de les suivirent jusqu'à ce qu'ils atteignent la frontière entre ce monde, et celui de Tudig.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tudig
niveau 1
niveau 1
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 27
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   9/6/2010, 20:25

Je ne la menai pas au pays des korrigans. Nous nous arrêtames après de nombreuses semaines de marche au pied d'un gigantesque chène blanc, plus que millénaire.

Au revoir grosse bête, à bientôt ! toi revenir dans 3 jours d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arc T'ill Illan
niveau 12
avatar

Nombre de messages : 908
Age : 27
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   9/6/2010, 21:44

Arrivant sur ton territoire, je ne puis que me plier à tes exigences. Alors à dans trois jours.

MAR s'en retourna d'où il était venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avelaneta
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   26/6/2010, 18:47

Avelaneta pénetra alors avec Tudig dans le creux formé par les racines du chêne.tout au fond se trouvait un escalier aux marches inégales taillées à travers la roche. Tudig la mena dans l'obscurité pendant un bon moment. Lorsqu'ils trouvèrent un escalier remontant à la surface, elle aperçut la lumière du jour. Ils ressortirent de ce qui semblait être le chêne blanc après une heure de marche. La jeune fille sentit tout de suite que l'atmosphère du lieu était étrange, comme hors du temps. Elle regarda autour d'elle, émerveillée par la journée de printemps qui s'offrait à elle en ce lieu fleuri et ensoleillé. Elle se retourna vers Tudig et vit qu'il avait disparu. Elle partit à sa recherche dans le bosquet.

C'est alors qu'elle rencontra un vieil homme imposant et élégant, sommeillant sous un marronier. A son approche, il souleva une paupière, puis l'autre, et enfin se leva en la dévisageant. Il lui sourit et s'approcha d'elle.

Bienvenue à vous, chère demoiselle,
Je suis Taliesin, qui partout manda,
Qu'on fasse venir Avelaneta.
Je suis votre maitre, nos destins sont tels.

Elle lui rendit son sourire en s'inclinant légèrement.

Bonjour noble maitre, vous le roi des bardes,
Que même les elfes n'ont su égaler,
Et dont les bons mots, puissants comme l'hallebarde,
Ont sur tout et tous toute autorité.

Il lui donna l'accolade, symbole de respect, et l'emmena par monts et par vaux vers une petite hutte dont elle fit ses quartiers. Ils passèrent de nombreuses années ensemble, elle à étudier, lui à enseigner. Elle apprit ainsi à jouer de divers instruments, chifonie, vièle, harpe, lyre, épinette, flute, chalemie et percussions, et à les utiliser ainsi que sa voix pour tramer des charmes. Elle apprit que connaitre le nom véritable et complet d'une chose lui donnait tout pouvoir sur cette chose, et même sur les personnes.

Elle apprit accidentellement que modifier le nom modifiait aussi la chose ou la personne, lorsqu'elle trama un charme de guérison sur un chène et que celui-ci se mit à fleurir, ce qui amusa beaucoup Taliesin. Il s'avèra aussi que si elle mentait, la chose se modifiait. Elle apprit aussi les chants d'oiseaux et put ainsi communiquer avec eux, ainsi que quels étaient les Eléments et quelles étaient leurs natures.

La 15e année fut la dernière qu'elle passa en compagnie du barde. le temps ne passait cependant pas de la même manière que dans le monde extérieur, et elle n'avait pas vielli. Le temps passé ne se voyait sur elle que par l'incroyable longueur de sa chevelure. Son maitre, en revanche, avait vieilli un peu plus chaque jour, et ne pouvait désormais pas rester debout longtemps ni se promener.

A la fin, elle veillait souvent près de lui la nuit, car elle n'avait que peu besoin de sommeil. La dernière nuit qu'elle passa auprès de lui, il lui fit une prédiction dans son sommeil, les yeux ouverts, comme en transe.

Toi qui a reçu l'éducation du maitre, tu es le puit du savoir, une mine intarissable. Tu portes en ton corps l'enfant qui sauvera le monde si tu le nourris et l'aime, l'enfant "savoir". Tu le protègeras comme une mère, et le fera grandir. L'Académie sera sa maison. Tu es l'école des mages, l'enfant de l'école des mages est la puissance. Tu dois mettre ces enfants au monde.

Puis il se rendormit paisiblement, comme elle songeait à ce qu'il avait dit.

Il se réveilla de bon matin, le soleil à peine levé. Il était d'une paleur inquiétante, ce qui affola Avelaneta. Elle le soutint, car il ne pouvait pas se lever seul. Elle l'aida à s'installer dans un fauteuil sur la terrasse.

Il est temps que tu aprennes ce qui te reste à apprendre. Après ce que je vais te révèler, tu t'en iras, ta formation sera terminée. Je suis le dernier barde, et tu es la première des bardes. La boucle est bouclée. Une nouvelle ère s'installe.

Elle fut attristée par ces mots, car elle avait une profonde affection pour le vieillard.

Tu dois désormais apprendre le chant de passage, pour que l'âme sorte du corps et s'élève vers les cieux en douceur.

Maitre, le temps n'est pas encore venu !

Si ma chère, je vais révèler mon secret et m'endormir paisiblement grâce à toi. Je te le demande comme un service.

Les larmes aux yeux, elle apprit le chant de passage et l'entonna pour son maitre. Elle sentit une douce caresse d'air chaud chargé de vibrations s'élever quand Taliesin rendit son dernier souffle, et elle comprit qu'il s'agissait de l'âme immortelle qui s'élevait paisiblement.
Elle lui rendit les honneurs posthumes, l'enterra et retourna vers le chêne blanc, où Tudig attendait. Ils retournèrent sous terre armis les racines et retrouvèrent le monde où Avelaneta avait grandi. Quelques heures seulement s'étaient écoulées, mais elle avit gardé l'apparence qu'elle avait chez Taliesin, l'éclat de la sagesse rayonnant dans ses yeux, et ses très longs cheveux.

Mar ne devait plus tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arc T'ill Illan
niveau 12
avatar

Nombre de messages : 908
Age : 27
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   27/6/2010, 09:58

Mär vivait aux alentours de la frontière. Il était entrain de dévorer un lapin au pelage brun, lorsqu'il sentit l'aura d'Alvelaneta. Il se releva et alla à la frontière. Un vent chaud souffla dans son dos. Comme pour l'inciter à avancer, ce qu'il fit. Il arriva alors près d'un grand arbre blanc, et près de cet arbre il vit Alvelaneta. Il sen approcha, mais bizarrement plus il s'approchait d'elle, plus il se mettait à plat ventre. Arriver près d'Alvelaneta, il était totalement coucher au sol. Il était aplatit à la fois par la beauté, mais aussi par la douceur et la paix d'ont Alvelaneta était empli. Il n'arrivait pas à prononcer un seul mot. Il se doutait qu'un seul mot d'Alvelaneta lui permettrait à nouveau de se mouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avelaneta
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   27/6/2010, 16:24

Bonjour Mar, cela faisait longtemps. dit-elle simplement. Aurais-tu l'amabilité de me reconduire à Aldaron, chez l'elfe Eledhwen ? Tudig va regagner ses terres natales, et Aldaron ferait un énorme détour pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MÄR
débutant


Nombre de messages : 4
Age : 27
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   5/6/2011, 15:53

Je me fit plus grand grâce à la magie environnante, pour pouvoir la transporter plus vite.

-Il n'y a pas de problème Alvelaneta. Tu me semble bien plus belle que lorsque tu m'as quitter pour suivre ce korrigan.Aller monte. Aller monte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avelaneta
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   5/6/2011, 22:46

Elle enfourcha l'animal tout en le remerciant du compliment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MÄR
débutant


Nombre de messages : 4
Age : 27
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   5/6/2011, 22:54

A peine fut elle installer, que je cours. Je me joue de l'air, et du vent, qui me glisse sur le poil. Je me fit à l'odeur de mon maître archange-des-cieux. En à peine 2h je rejoins la forêt d'Aldaron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur la route de la destinée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la route de la destinée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes
» "La Route Perdue"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mondes Elfiques et Magiques :: Histoire du forum :: Ère de Glace-
Sauter vers: