S'enregistrerAccueilFAQConnexion

Partagez | 
 

 Sur les traces d'une nouvelle quête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   4/4/2012, 23:43

Vu de l'endroit ou il faut démarer, le parcours me semble très long

-40 secondes, c'est faisable!

Pour voir combien de temps je met en y allant doucement, j'obtiens 55 secondes

Ah oui, quand même! 55 secondes, ce n'est pas rien!

J'accelère, je tombe une fois, deux fois, trois fois, quatre fois, la tappe me fait mal. Je remonte de mon mieux sur le premier poteau et essaye d'établir une parcours, plus simple, qui nécesite moins d'efforts physiques dans lequel, je peux me concentrer uniquement sur mon équilibre. Je tente dès le premier essai le plus vite possible, mais tombe à l'avant denier poteau. Je recommence, et j'arrive à faire un parcours sans fautes, sauf celle sur le dernier poteau ou j'ai failli tomber. 38 secondes

-Eh! Tu es penses quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   8/4/2012, 20:41

Je le regarde l'air content de lui. Je prend alors un air semi-blasé.

-Si je fait le même parcours que tu viens de faire, à fond je le fait en 15 secondes...Mais pour un début c'est plutôt pas mal. Bon je pense que tu as très envie d'apprendre à maîtriser ton pouvoir magique. Mais comme je te l'ai fait dire hier: pour utiliser l'énergie magique, il faut que ton corps soit aussi bien équilibré que ton pouvoir magique. Si tu focalise beaucoup d'énergie, ton corps faiblit. Au contraire, si ton corps est entraîner quotidiennement, tu pourras utiliser bien plus d'énergie magique qu'avant.

Je reprend un air normal et serein. Je prend alors une de mes épées dans ma main droite. Je m'approche d'un poteau de bois et l'y plante. Je me recule, et me place sur un autre poteau non loin. Je prend alors mon autre épée que je pointe vers le ciel.

-Tu vas utiliser ton pouvoir pour envoyer de l’électricité dans l'épée planté dans le poteau. Si tu l'envoi dans celle que je porte à la main, tu endureras des souffrances bien pires que celles de l'autre jour.

*Je me doute que tu n'en est qu'à tes débuts dans le maniement de tes pouvoirs, mais d'après ce que j'ai compris tu n'aimes guère la façon d'on je suis capable de te punir. Voyons comment tu-vas t'en sortir face à une telle situation.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   8/4/2012, 20:59

Son entraînement est plutôt sympa, j'apprécie ces petits exercices, du moins, jusqu'à ce qu'il augmente la difficulté.

Je suis désolé Full-Métal, mais cela fait longtemps que je ne me suis pas servit de ce pouvoir, je ne te garantit pas ma réussite du premier coup!

Avant de lancer le premier sort, je produit un petit éclair de ma main gauche, cette main est la seule que j'ai entrainé. Ma main droite n'a presque jamais utilisé un sort. Je me sens soudainement faible. Je lance le premier qui commence bien jusqu'au moment ou il dérive, et part vers Full-Métal. C'est la galère, je stoppe le sort mais une partie du sort est arrivé jusqu'à l'épée de Full-Métal, je suis fichu!

ARGH! Pardon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   9/4/2012, 13:25

Je Lance mon épée qui se plante dans le sol. Je me dirige alors rapidement derrière lui, et lui tape sur la tête avec toute foi assez de force pour qu'il puisse se stabiliser, sans tomber.

-Excuses toi encore parce que tu te loupes, et lorsque je te punirais ce sera un poteau que ton visage va rencontrer. Recommence, et attend que je reprenne mon épée en main.

Je reprend alors ma place sur le poteau, et fait léviter mon épée à ma main, je l'empoigne, et la pinte vers le bas.

-Bon, je sais que tu vas encore avoir du mal. Avant de te lancer vainement dans le lancement d'un sort, prend conscience de l'équilibre actuel de ton corps. Ferme les yeux et respire. Fait le pendant que je te parle.

Je voit alors Gortak fermé les yeux.

-Prends conscience de l'air autour de toi. Prend conscience de la chaleur du soleil sur te peau, ton visage, tes cheveux. Prends conscience du flux magique que tu ressent autour de toi. N'essaye pas de t'en emparer. Laisse le venir à toi, ressent le comme s'il fait partie de toi. Insuffle ta respiration en lui, et ne forme qu'un.

Je le regarde faire, et voit à quel point il est concentré. Je voit le vent, le soleil, j'entends le chant des oiseaux proches, le jeu de l'air avec les feuilles des arbres. Un changement est en route, la course du monde a pris une autre tournure, et cet être qui se tiens devant moi, un jour, la fera changer à son tour. Je sent qu'il commence peu à peu à comprendre ce que je lui avait demandé. Je le sent alors prêt à lancer son sort.

-Lance ton sort quand tu te sentiras prêt Gortak, et n'oublie pas, vie l'épée planté dans le poteau, et non celle dans ma main.

*Je me doute que tu viseras avec tes yeux. Un jour tu pourra le faire les yeux fermés.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   9/4/2012, 15:08

Je fais de mon mieux pour me concentrer. Je fais ce qu'il me dit et m’apprête à rouvrir les yeux pour lancer le sort. Ma main gauche me picote mais je suis si concentré, que je n'y prête pas attention. Je me sens prêt et rouvre les yeux, et lance le sort. Bon, je l'admet, ce n'était pas un gigantesque éclair comme on pouvait s'y attendre, on a entendu juste un petit bruit à peine plus fort que le miaulement d'un chat. Mais j'avais atteint mon objectif principal!

-Je n'avais jamais pensé qu'un jour, il fallait prendre en compte tout ce qui m'entoure pour lancer un sort! Mais quand même, autant de concentration pour un truc aussi petit...

J'ai bien fait d'y arriver, je ne voulais pas "manger" un poteau comme Full-Métal le dit si bien! Soudain, je me sens pas très bien, je titube sur le poteau et tombe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   9/4/2012, 17:42

Je voit Gortak tomber à la fin de sa phrase. Je le retiens de tombé en pressant l'air autour de lui, et le pose délicatement au sol. Je saute à mon tour sur le sol, range ma première épée dans sa gaine. J'extrait ensuite l'autre du poteau, la range aussi dans sa gaine. Je me dirige alors vers ma tente. J'y entre, et en ressort avec un grand torchon. Je l'ouvre et le fait léviter.

-Un morceau de viande Gortak ? Sécher elle n'est que meilleur.

Je partage alors la viande sécher avec lui. Je m'aperçois que cela manque d'un peu de sel. Je vais en chercher dans mon sac, il m'en reste un petit flacon. Je sort prend un morceau, l'assaisonne avant de la tendre à Gortak.

-Tiens, ça amélioreras le goût.

Je lui tant, et il le prend pour faire tout de même. Mais je sais que le flacon qu'à Gortak entre les mains est mon dernier flacon, et qu'une foi que celui-ci sera fini, je devrais me rendre avec lui...

*...en Ville. (Soupir) Dire que le sel est un élément important pour l'homme. Enfin bon, de toute façon, c'est comme ça. Je dois aller recharger mon manteau, et je n'ai plus vraiment grand chose pour entretenir mon équipement.*

Une foi qu'il eu fini de manger, et moi aussi. Je pli alors ma tente, et la range dans mon sac. Une foi fait, je pose mon sac sur mes épaules.

-Suis moi Gortak, nous allons...(soupir) en ville. Il y en a une à 2h de marches d'ici. Je vais te dire pourquoi je ne t'ai pas dit qu'il y a une ville non loin : Je déteste aller en ville. Les marchands criants à tue tête, les voleurs, la puanteur, et bien d'autres choses qui me répugne. Mais paradoxalement, c'est en ville que l'on peut acheter ou réparer de l'équipement, de quoi vivre ou survivre en pleine nature, et aussi où l'on peut assouvir certains penchants.

Je regarde alors quelques secondes dans le vide avant de me reprendre.

-En route Gortak.

Je me met alors en marche, lui me suivant non loin. Nous arrivons donc 2h plus tard en ville. Cette ville a pour nom: Hiradelfia. Une ville qui semble assez importante. Une foi arriver devant une auberge après avoir demander à quelques passant. Je m'adresse alors à Gortak.

-Bon alors, rejoins moi devant cette auberge lorsque le soleil se sera coucher. Au fait quel âge as-tu Gortak ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   9/4/2012, 20:33

-J'ai 25 ans.

Je n'ose pas lui demander le sien, au cas ou il le prenne mal, Full-Métal aquiesse et s'en va faire quelque chose, je ne sais pas quoi. Mais ce que je sais, c'est j'ai quartier libre! Je peux faire ce que je souhaite. En plus, avec l'argent que j'ai gardé avec parcimonie dans ma bourse, je peux acheter pas mal de chose.

-Bon... C'est partit.

Je vais dans les endroits que je souhaite tout en faisant attention à combien je dépense. Le forgeron me dit que mon équipement n'a pas grand-chose, le tailleur homme, me recommandait vivement une nouvelle tunique qui ne m'allait bien, c'est la même que j'ai en ce moment même, mais en bleu. Mais le prix n'était pas à ma portée pour conserver suffisament d'argent ensuite, je fais alors recoudre et laver celle que j'ai en ce moment... A part ca, je fais une visite de la ville, Hiradelfia... quel drôle de nom! Je vais partout, même jusqu'aux tavernes, endroits dont je me méfie.
La ville est belle, les pavés jonchent le sol, des statues de personnes que je ne connais pas sont ériguées, de grandes maisons en pierre se trouvent dans toutes rues, maisons depuis lesquelles, des rires se font entendre. Des petits jardins à côté de ces maisons, regorgent de belles fleurs de toutes les couleurs. Les enfants courent, s'amusent joyeusement à imiter des aventuriers térassant des créatures imaginaires, les gardes font leur travail presque inutile avec le sourire, puisqu'ils vont discuter avec presque tout le monde. Le truc, c'est que je ne voie pas de rats, la ville ne sent pas mausvais comme l'a dit Full-Métal, et je ne croie pas à l'existance de voleurs dans cette ville. Un gamin me voit et me reconnait.


-Hé! Mais c'est Gortak!

A ce moment-là, les deux petits qui me connaissent, foncent droit sur moi!

-Ca fait longtemps qu'on ne t'a pas vu! dit l'un d'entre eux.
-Joue-nous tes chansons! disent-ils en coeur.
-Bien sûr! Venez!

Ils me suivent en effet, dans le jardin le plus proche. Je joue mes chansons, durant ce temps, certains se levaient, d'autres arrivaient, curieux. A un moment donné, ils étaient une vingtaine, accompagnés de leurs parents. Lorsque je n'eu plus de chansons en stock, je leur dit qu'il était temps que je parte, ils sont, certes, déçus de voir que je parte mais je leur dit que je reviendrai un jour. En tout cas, j'ai gagné un peu de popularité dans cette ville et j'en suis content. Je me rend chez le barde avant qu'il ne ferme son magazin et lui achète quelqes partitions dont j'avais traduit les notes dans ma tête.
Je me rends à la fameuse auberge dont Full-Métal m'a parlé, après avoir acheté de quoi manger et boire, et j'attends le retour de Full-Métal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   9/4/2012, 21:23

Une foi que celui-ci est partit, je m'en vais voir un forgeron. Les rues sont assez propres pour une ville aussi grande. Les rues sont assez encombrés pour la plus part, et aller chez un forgeron n'est pas une mince affaire. Une foi arriver chez ce qu'il me semble être le meilleur forgeron de cette ville, j'y dépose mon équipement. Il me dit qu'il lui faudra 2 heures pour recharger ma cape au maximum. Je dépose alors mes affaires dans sa forge. J'utilise un parchemin magique afin de cacher mon sac à la vue de tous, et avant prend une dague avec moi.

Je vais alors me balader en ville, malgré tout. Rester assis à ne rien faire, n'est pas une occupation qui me passionne. Après quelques minutes qui me conduise à des jardins, je voit un attroupement. Je vais pour passer mon chemin, lorsque j'entend une musique. Je m'élève discrètement et légèrement dans les airs pour voir la raison, et je voit Gortak. Je redescend aussi vite que je suis monté, un grand sourire aux lèvres. Je voit alors deux jeunes filles de rues. Elles m'aguiche, je les suis, et monte avec elles au 7ème ciel.

Quelques heures plus tard, je me lève, l'heure du rendez-vous avec Gortak approche. Je dit au revoir aux deux jeunes demoiselles, et sort de la maison de passe. Je passe voir un commerçant, à qui j'achète une bonne réserve de sel. Puis je reviens à la forge. J'endosse mon manteau, paye le forgeron et récupère mes affaires. Alors que j'allais sortir, le forgeron m'adresse la parole.


-Dites-moi, vous n'êtes pas du coin ?

Je reste dos à lui.

-Cela se voit tant que ça ?

-Je sent bien que vous n'aimez pas être ici., encore moins dans cette ville. Serait-ce à cause d'une peine de coeur ?

-Cela ne vous regarde pas.

-Jeune homme, il y a quelque chose chez vous, que je pourrais qualifier d'étrange. Vous ne serez pas une sorte de mage par hasard ?

Je me retourne vers lui, sentant qu'il va avoir quelque chose à me proposer.

-Si, je suis un mage élémentaliste.

-Et bien depuis quelques jours, des convois de marchandises se font régulièrement attaqué. Je pense que la ville vous en serait très reconnaissant.

-Qu'est-ce que vous voulez que cela me face. Si vous avez une requête à formuler, envoyez là au conseil des mages. Ils vous enverrons sans doute quelqu'un qui en a quelque chose à faire.

-Mage, je n'ai pas grand chose à vous offrir, mais cette ville a sans doute bien plus besoin que vous que vous pouvez le penser. Il a été rapporté que les attaquants semblaient intouchables, et il est souvent parlé de fantôme. Il paraîtrait même qu'il y aurait des mages dans ces attaques.

Je prends quelques minutes avant de répondre.

-Je prends l'affaire en main. J'ai justement un apprenti-mage avec moi. Je vais sans doute pouvoir l’a-guérir au combat. Merci forgeron, je ne t'oublierais pas lorsque je reviendrais, au fait il me manque de quoi entretenir mes lames.

Le forgeron prend alors quelques outils, et me le donnes.

-Cadeau de la maison.

Je me dirige alors vers l'auberge, et arrive à l'heure du rendez-vous. J'entre et voit Gortak assis à une table, Je m'assoit donc à la sienne. L'aubergiste viens et me demande ce que je souhaite manger. Je lui commande donc un poulet avec des pommes de terre, ainsi qu'un pichet de bière et une chambre pour deux personnes. Par chance il lui reste quelque chambre de libre. Avec la nuit tombante, il ne serait pas prudent d'aller camper.

-Alors Gortak, comment as-tu passé ton après-midi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   9/4/2012, 21:43

J'étais dans mes pensées et je ne l'ai pas vu arriver.

-Ah pardon, je ne t'ai pas vu arrivé. Bah.. disons que mon après-midi n'étais pas exeptionelle, j'ai joué de l'ocarina aux enfants du quartier, ca m'a pas mal détendu. Sinon, le forgeron m'a dit que mon équipement était en bon état, je t'ai vu là-bas, mais après je ne t'ai plus vu, tu étais où?

Je regrette ma question et lui fait comprendre par un changement de sujet.

-Mais bon, l'ennui, c'est que je n'ai presque plus d'argent, le peu que je gagne, c'est quand les personnes m'en donne lorsque je joue, on dirait un ... clochard.

Je tappe légèrement avec le fond de mon verre sur la table

J'ai regardé en ville, il n'y a pas la moindre annonce, en même temps, cette ville n'attire surement pas les voleurs, encore moins des fantômes! Pfff.. pourquoi je dis des fantômes? C'est ridicule...

Je finis mon verre et vois que Full-Métal ouvre la bouche pour parler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   20/4/2012, 22:47

Je l’écoute attentivement. Comme je le pensais, c’était bien Gortak que j’avais aperçus dans la rue. Il est vrai qu’il sait jouer de son instrument comme pas un, et même moi je ne pourrais prétendre savoir comment en jouer, surtout que mon niveau musicale n’est pas des meilleurs.

*Il aime ce qu’il fait, il aime jouer de la musique et distraire, mais il voudrait encore plus. Il a déjà bien de la chance de savoir aussi bien jouer, et d’être autant apprécier. Mais que se passerait-il si un jour, quelqu’un comme lui viendrait en ville, et lui subtiliserais son rôle ? Bah je pense qu’il saurait se défendre.*

J’attends qu’il finisse de parler avant de lui répondre.

-A la différence de toi jeune apprenti, je me suis baladé en ville. Je t’ai vue au loin dansant et jouant de la musique au milieu d’enfants aux yeux brillants. Il est vrai que cela n’est pas la meilleur des manières de gagner de l’argent, mais lorsque l’on n’a aucune ressource d’approvisionnement en argent, il faut bien savoir se débrouiller. Je pourrais éventuellement te faire palier se problème, mais pour l’instant je me dois de voir certaines choses.

Une serveuse arrive avec de la vaisselle pour deux, qu’elle dépose devant nous, avant d’aller en cuisine. Elle revient, avec ma commande. Je la remercie, elle me remercie également avec un grand sourire, et s’en va à d’autres table, après que je lui ai réglé le repas en pièces d’or. Je prends alors ma fourchette coupe un morceau de poulet que je dépose dans mon assiette avant de prendre quelques pommes de terres.

-Sert toi Gortak.

Je le regarde se servir, et attend quelques minutes avant de reprendre la parole.

-Il y a deux choses importantes que je me dois te dire Gortak : J’ai trouvé un travail à effectuer pour cette ville. Le forgeron justement m’en a parlé, et il serait d’accord pour nous régler avec d’autres comparses pour ce qu’il m’a proposé. Sur la route habituel qu’empreinte les caravanes de ravitaillement, une bande de pillards serait en train de sévir. Nous allons devoir trouver leur cachette, les tuer, et ramener la tête de leur chef. Et la deuxième choses que je dois te dire : si tu ne me déçois pas durant cette mission, je verrais pour te faire intégrer une guilde prestigieuse dans laquelle l’argent ne te fera pas défaut. Tu es partant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   20/4/2012, 23:48

Les deux informations ont captivé mon attention, tellement que j'ai arrêté mon geste de mordre dans un morceau de poulet pour bien l'écouter. Très franchement, les deux propositions m'attirent énormément mais il y a encore des détails que j'aimerais savoir aussi ben pour la quête que pour l'entrée dans cette guilde prestigieuse. Concernant la quête, je suis d'accord pour la faire, mais je ne pense que Full-Métal sait que je ne suis pas quelqu'un qui tue sans hésiter, même pour une raison valable puisqu'il faut tout d'abord, bien m'énerver. Donc, pour la quête, je lui dit :

-Je suis d'accord pour faire cette quête, par contre, je pense qu'amener le chef à un endroit ou justice sera faite serait préférable! Je ne tiens pas à revoir du sang couler depuis un certain évènement...

Je me rends compte que je lui ai fait le début d'une révélation sur mon passé, quelque chose qui m'est presque insupportable et dont je n'ai pas envie de parler. J'ai la gorge qui se serre et je balbutie un peu.
Ensuite, concernant cette guilde, je lui demande:


-Est-ce que, une fois que quelqu'un entre dans une guilde, il peut faire presque tout ce qu'il veut, ou est-ce qu'il est obligé de suivre quequ'un et toujours faire des quêtes ? Je ne me sens pas d'attaque à faire quelque chose de ce genre, je préfère la liberté en étant pauvre, plutôt qu'être presque prisonnier d'une guilde dans laquelle je ne me sentirai peut-être pas bien, et ne pas avoir de problème d'argent!

Je sais qu'il a eu du mal à suivre tout ce que j'ai dit, mais il fallait que je pose ces questions. Je ne prends jamais une décision à la légère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   22/4/2012, 20:49

*Il est assez mature pour son âge, mais le fait qu’il ne veuille pas voir le sang couler n’est pas vraiment un problème. Après tous, rien n’empêchera la justice de le faire exécuter. De ce que j’ai compris, le forgeron et les autres ne voudrons sans aucun doute les laissés en vie, ou simplement aller en prison.*

-Tu dois avoir tes raisons pour ne pas vouloir verser le sang. Mais dans les aventures où je t’emmène, il se pourrait bien que l’on soit amené à tuer. Je me doute qu’il serait bien plus facile pour toi de tuer un monstre avec 12 yeux, et 6 bras. Mais crois-moi, s’il le faut, et seulement en dernier recours, tu pourrais être amené à devoir tuer un ou des hommes.

Je prends une bouchée de poulet, et de pomme de terre, que je mâche consciencieusement, avant d’avaler. Puis je bois une lampé d’eau, avant de reprendre.

-Et bien, tant que tu seras mon apprenti, tu te devras de me suivre. Tu gardes une certaine liberté à rester avec moi le temps de ton apprentissage, mais il est vrai que le temps viendra, où tu auras des responsabilités via cette guilde, et que tu devras t’y plier. Mais je te rassure, les membres de celles-ci sont tout de même assez libre de leur mouvement, et de faire un peu ce qu’ils veulent. Tant qu’ils rendent des comptes régulièrement à la guilde, ce qui en soit est une légère contrainte, ils peuvent agir à peu près comme bon leur semble. A la clef, de l’argent en permanence, un logement permanent en cas de besoin, de quoi joindre les membres en cas d’urgence ou de simplement communiqué avec eux.

Je me remets alors à manger, écoutant les réponses de Gortak. Plus tard, après avoir fini de manger, en regardant par une des fenêtres de l’auberge je constate que la nuit est déjà fortement tombée. Je sors de table en priant Gortak de m’excuser. Je vais alors voir l’aubergiste et lui demande la clef de la chambre. J’en prends deux exemplaires. J’en garde une dans une poche intérieure de ma veste, et garde l’autre à la main. Je me dirige alors vers Gortak.

-Tiens, je ne sais pas ce que tu comptes faire cette nuit, mais au cas où tu pourras toujours entrer dans la chambre même si je suis en train de dormir. Et tiens, voilà de quoi te pourvoir d’un bon équipement pour demain, après tout, un archer sans bon arc, reste un enfant armé d’un bout de bois. Bonne nuit.

Je lui glisse dans la main, discrètement aux yeux de ceux peuplant la salle, une bourse contenant 3pièces d’un or presque pur. Je lui susurre alors à l’oreille :

-Réussi à conserver cet or jusqu’à demain matin, sinon…tu verras bien.

Je m’en vais alors dormir, laissant Gortak assis à la table. Je jette un œil circulaire pour voir le nombre de personne ayant vue mon tour de passe-passe pour cacher la bourse.

*Seulement 2 personnes, il ne doit pas y avoir tant de monde de la guilde de l’ombre en ville dans ce cas. Soit ils sont ici pour une raison qui ne va pas à mon encontre, soit ils sont à ma recherche, pour me rappeler ma mission…Ne pourrait-on pas me laisser faire un break de temps en temps. C’est pour ça que j’aime rester loin des villes : je suis beaucoup moins repérable.*

Je monte, espérant que Gortak n’aura pas trop d’ennui, mais de ce que j’ai pu, il me semble que les deux personnes sont des novices laissés ici pour quelques heures, avant que leur maître ne revienne. Je monte dans la chambre et ferme la porte

¤¤¤¤¤Dans la salle de l'auberge¤¤¤¤¤

Deux apprentis de la guilde de l'ombre sont présent dans la pièce depuis l'arrivée de Full Métal et de Gortak. Ils sont à peine arrivé en ville, que déjà leur maître ont repéré un membre de la guilde qui a tendance à leur faire faux bond. Full et son apprenti furent donc pris en filature.

Le soir, les deux apprentis se sont rendus dans l'auberge. Ils prirent place et les observèrent. Ils virent Full donner une bourse à Gortak, et tous deux pensèrent qu'ils pourraient sans doute la voler, pour montrer à leur maître à quel point ils sont fort. Ils se consultèrent du regard avant que l'un d'eux s'approche de Gortak pendant que l'autre se fait discret. Il s'assoit et lui adresse la parole.


Dernière édition par Full Métal L'Alchemist le 22/4/2012, 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   22/4/2012, 23:31

Je n'ose pas ouvrir la bourse devant tout le monde dans cette taverne, endroit dont je me méfie généralement, mais là, comme il y avait Full-Métal, ce n'était pas un problème. Maintenant qu'il est partit, je me sens un peu vulnérable. Je ne comprends pas pourquoi il m'a dit :"Réussi à conserver cet or jusqu’à demain matin", bien sûr que je vais le faire, j'ai juste besoin d'acheter des flèches, je peux même m'en fabriquer dans une forêt. Je finis le contenu de mon assiette, et à ce moment-là, une personne s'assieds en face de moi et se met à me parler.

-Salut p'tit gars! T'es nouveau en ville? Ca t'dirait d'nous payer une pinte à moi et à mon pote ? Not' patron est partit faire on n'sait pas quoi d'puis un bout d'temps et on l'attend , du coup, comme ca fait longtemps qu'il est partit, on a soif. S'tu veux, te peux t'joindre à nous!

Et voilà, je suis sûr qu'il a vu la bourse que Full-Métal m'a passé! Je me suis rapellé ce qu'il m'a dit à propos de cet argent. C'est surement un test de sa part

-Désolé, mais, je n'ai pas d'argent, j'ai juste eu assez pour me payer un repas.

-Bah non, c'est pas possible, on a vu l'aut' gars là, il t'a fillé une bourse, tu pourrais pas l'faire partager ? Allez, just'une fois, c'est pas bien grave !

Je continue à nier, n'éspérant pas du tout une bataille dans cette endroit et à cete heure. En plus, je le confirme, je me méfie vraiment des tavernes à cause de ce genre de type.

-Et toi, tu n'as pas d'argent pour te la payer ta pinte?


-Non, j'n'ai pas d'argent, mon coco. Alors tu te décides à nous la payer ?

Tout ca commence sérieusement à m'agacer!Je n'ai plus le choix maintenant qu'il s'énerve, je vais l'hameconer jusqu'à une bagarre qu'il perdra à coup sûr, il a l'air faible!

-Non, je ne te payerai pas ta pinte et je ne suis pas ton coco! Tu ferais mieux d'économiser pour ne pas avoir des halucinations d'argent!

On continue à s'engueller pendant très peu de temps puisque une réplique très bien placée lui a fait perdre complétement son sang-froid. Il prépare comme je l'avait deviné, son poing et lance vers moi, je l'esquive, plaque l'homme contre le mur le plus proche et lui assène un coup violent dans le thorax.

*Tiens, ca me rapelle la manière dont Full-Métal m'a battu la première fois.*

L'homme tombe à mes pieds et une autre fonce vers moi, je ne l'avais pas vu et il donne une tappe dans le coup avec le côté de la main, pour essayer de m'assomer. Ce coup a presque fonctionné, je me sens un peu valser puis reprends peu à peu mes esprits. Pendant le moment où je me sentais pas bien, cette autre personne se met face à moi, et me donne un grand coup dans le visage. Je me relève tant bien que difficilement et esquive pour une seconde fois, une attaque.

*Cette fois-ci j'y vais plus fort! *

J'attrappe le bas qui est toujours dans son élan et lui envoie une décharge électrique, suffisante pour qu'il soit inconscient. Ca a fonctionné !! Je regarde les gens autour de moi, ils sont à moitié éblouis et effrayés de ce que j'ai fait.

-Pardon pour le dérengement. Bonne nuit à vous tous.

Je vérifie si j'ai toujours la bourse, je me rend compte qu'elle n'y est plus. Je retourne voir la deuxième personne et la trouve dans une de ses poches, je la reprend, monte dans la chambre, m'installe dans un lit et m'endort, prêt à affronter la quête que j'aurais demain!

Tu aurais pu me donner un autre test tou de même Full-Métal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   25/4/2012, 10:12

¤¤¤¤¤Durant l’altercation avec Gortak, dans notre chambre¤¤¤¤¤

Je viens de fermer la porte de ma chambre, mais je reste face à elle. Je sens que je ne suis pas seul dans cette pièce. Je reste face à la porte et parle à voix haute :

-Que faites-vous ici, et que me voulez-vous ?

-Nous voudrions connaître la raison de ta présence dans cette ville, et pourquoi n’as-tu pas encore agit sur ta mission précédente.

Je me retourne et voit alors deux silhouettes encapuchonnés, devant l’unique fenêtre fermé de ma chambre. Je fais trois pas, avant de m’arrêter et d’essayer
de fixer leurs yeux.


-En quoi cela vous regarde ? Je ne vois pas pourquoi je vous répondrais. D’ailleurs, je ne crois pas que votre apprenti faces le poids face au mien. Les autres sont bien trop rustres. Cela ne se joue pas à l’expérience qu’ils auraient pu acquérir auprès de chacun de nous, mais de ce qu’ils ont vécus dans leur vie de de tous les jours. Je repose ma question : Pourquoi êtes-vous présent dans cette ville ?

Aucune des deux silhouettes ne répondit pendant un temps qui me parût long. La deuxième silhouette pris la parole pour me répondre.

-Nous sommes venues pour enrôler de nouvelles recrues. Et en même temps chacun des membres les plus hauts placés ont ordre de te trouver et te faire passer ce message de la part de Maîtresse de l’Ombre : Pourquoi ne t’es-tu pas acquitter de ta mission ?

Je prends une profonde inspiration avant de répondre.

-Et bien dites-lui ceci : Je ne suis pas assez puissant encore pour pouvoir m’acquitter de ma tâche. Je ferais d’autres missions dans l’attente de le devenir. Je prends un apprenti sous mon aile, mais je ne le ferais aucunement intégrer notre guilde, du fait du chemin de son cœur. Je lui ferais intégrer la guilde des mages. N’essayez pas de l’enrôler de force dans nos rangs, il n’a pas l’âme aussi noir que le plus faible d’entre nous.

Les deux silhouettes hochèrent de la tête.

-Très bien Full Métal, nous lui transmettrons, as-tu pris une nouvelle mission ?

-Oui, j'irais demain hors de la ville, avec mon apprenti pour tuer une bande de voleur qui attaque des convois reliant d’autre ville à celle-ci. Enfin, capturer serait le terme plus exacte.

Les deux silhouettes hochèrent la tête. L’une ouvra la fenêtre et sortit en premier, suivit de près par la seconde. Sans aucun bruit, ils posèrent leur pieds dur le sol, et entrèrent à nouveau dans l’auberge, voyant alors Gortak reprendre sa bourse, et monter à l’étage. ils parlèrent alors entre eux à voix basse.

-Une foi de plus, Full veux nous prouver qu'il est le meilleur.

-Que veux-tu il est ainsi. Ce n'est pas pour rien qu'il est devenue rapidement un haut gradé de notre guilde. Aller, prenons nos nouveaux apprenti, et sortons, nous avons nous aussi des projets.

Les deux maîtres, prirent leur apprenti sur leur épaule, et sortirent de l’auberge sous le regard des derniers occupants de celle-ci.

Alors que Gortak entre dans la chambre, ferme la porte et va se coucher, il s’adresse à moi, avant de s’endormir.


-Tu aurais pu me donner un autre test tout de même Full-Métal.

Je ne réponds rien, même si je sais qu’il mériterait que je me lève pour lui taper sur la tête. Après tout, même un maître peut être légèrement feignant, mais il n’oublie pas ce que l’élève a fait.

¤¤¤¤¤Le lendemain matin¤¤¤¤¤

Je me réveille assez tôt, je m’étire, et me gratte un peu partout. Je regarde alors le deuxième lit et regarde Gortak en train de dormir. Je souris, m’habille et me lève. Je fais alors quelques mouvements de yoga pour me réveiller, et sans bruit, ouvre la porte, et descend prendre mon petit-déjeuner.

Je m’assois à une table et commande une corbeille de viennoiseries, avec de la confiture et du thé. Lorsque le tout arrive, je voie Gortak descendre, légèrement pâteux. Il arrive à ma table et se tiens droit devant elle. Je lui souris, en lui disant.

-Prend place Gortak, et mange.

Je prends alors un croissant que je trempe dans mon bol de thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   25/4/2012, 21:32

C'est rare les jours ou j'ai une attitude pateuse. Ca n'arrive que quand j'ai mal dormit, cette nuit était le cas, quand je me pose trop de questions et que je suis pressé qu'un évènement arrive, je n'arrive pas à m'endormir comme d'habitude. On voyait facilement que je n'étais pas réveillé.. J'ai fait tomber mon croissant dans le bol, j'ai renversé un verre et comme à chaque fois, j'ai le regard vide dans une direction fixe, un jour sans m'en rendre compte, j'étais, un matin, avec la même attitude et mon regard c'était fixé sans que je m'en rende compte, sur une fille que je n'aimais pas du tout, c'était loin d'être cool. Mais là, ca allait, je me suis rendu compte que je regardais le sol après que Full-Métal m'ai demandé si comme on pouvait le constater, j'aivais mal dormit, certes, c'est une question un peu inutile, mais elle servait sans doute à combler le silence qui règnait depuis un long moment maintenant.

-Oui, je crois que je vais prendre une bonne douche froide pour me remettre en place.

Je ne prends jamais de douche froide, mais là, comme on va avoir une grosse journée, je pense que ca va être nécessaire. Avant de quitter la table, je voulais lui poser une question.

[b]-Tu n'as pas pu trouver mieux comme test, hier soir?[b]

Je regrette d'avoir posé posé une question aussi directe mais je ne voyais d'autres moyens de la formuler sur le moment, je ne suis pas énervé, mais disons que le fait que je me sois battu avec des personnes et que juste avant, il m'ai passé une bourse en me disant qu'il fallait que je garde absolument l'argent, me laisse un peu croire qu'il connaissait ces personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   25/4/2012, 23:33

-Trouver mieux comme test ? Je dois devenir gâteux pour que tu en parle ainsi…A vrai dire, ces deux jeunes personnes nous observaient un peu trop à mon goût. Il m’a simplement suffit de les observer un peu pour savoir si tu pouvais les battre ou non. Au lieu de me demander pourquoi je t’aurais peut-être testé, réfléchit à pourquoi je te l’aurais fait faire. Et maintenant va te laver, ce serait mieux pour toi.

Je me remets alors à manger pendant qu’il monte faire ce qu’il avait dit. Après quelques minutes je le vois redescendre. Je monte alors pour prendre moi aussi une douche. L’eau me fit beaucoup de bien. En pleine nature, il m’est assez difficile de me laver à l’eau chaude. Une foi fini, je me sèche, me passe une serviette autour de la taille. Je me dirige alors vers le miroir de la salle de bain. Comme celui-ci est plein de bué, j’entre ouvre une fenêtre. Deux minutes plus tard, le miroir retrouve son pouvoir réfléchissant. Je prends alors un peu de mousse, létale sur ma barbe naissante, et la rase. Une foi fait, je vais dans la chambre et m’habille complètement. Une foi paré, je descends, rejoignant Gortak, qui me semble avoir fini de prendre son petit déjeuner.

-Tu as fini ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   26/4/2012, 21:28

La douche froide a comme je l'avait prévu, fait son effet, je ne me sens pas en pleine forme, mais ca peut aller. J'étais redescendu finir en étant cette fois ci plus réveillé, mon petit déjeuner auquel je n'avais presque pas touché ce matin tellement j'étais lent. Je vois Full-Métal descendre.

-Tu as fini?
-Oui, et je suis près. Tiens, tu t'es rasé!


Nous sortons de l'auberge et nous nous mettons en route. Tandis que je disais "au revoir" à des enfants qui m'ont vu partir, je vis Full-Métal saluer lui aussi. Mais c'était deux femmes, qu'il a sans doute rencontré hier, mais je n'en saurai pas plus. Une fois à la sortie du village, je demande.

-Où allons-nous?

Bien que la ville soit grande, elle n'était rien à côté de la taille des forêts et des champs qui sont aux alentours! Je ne pense pas que se soit vraiment le moment de se perdre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   1/5/2012, 09:32

Je ne prends même pas la peine de relevé la remarque de Gortak. Je règle la chambre, le petit-déjeuner, et nous sortons de l’auberge. Avant de quitter la ville, quelques bandes d’enfants viennent dire au revoir à Gortak. Je leur dit aussi au revoir, en leur achetant une sucette à chacun. Au loin, les deux jeunes demoiselles avec qui j’avais fait des folies douces dans un lit au combien moelleux, me font un signe d’au revoir de la main. Je leur réponds en retour. Je reprends alors la route avec Gortak, et quelques minutes plus tard, nous voilà hors de la ville.

-Où allons-nous?

-Là où mes pas nous guiderons Gortak.

Je regarde alors les alentours, et voit au loin une charrette, qui semble avoir souffert. Je marche alors dans sa direction. Après quelques minutes de marches, Je peux bien mieux voir l’étendue des dégâts : la toile est déchirée de part en part, et certains barreaux sont même cassés.

-Ola Marchand ! D’où venez-vous ?

-Je suis le début d’une longue caravane, d’autres me suivent, mais ils sont bien loin.

-Que vous est-il donc arrivé pour que votre charrette soit ainsi ? Auriez-vous rencontré une bande de voleur sur votre chemin ?

-Seigneur Dieu ! Ils étaient au moins une vingtaine ! Armées jusqu’aux dents. Ils m’ont volés mes réserves de nourritures, ainsi que ma marchandise. Je vais en ville mais je n’ai que peu d’espoir pour pouvoir me refaire.

-Encore une question : Où s’est produit l’attaque ?

-A plusieurs heures, dans la direction de Marville, la cité marchande.

Je sors alors ma bourse, que je donne au marchand.

-Tenez mon brave, et faîtes en bon usage. Et merci de m’avoir renseigné.

-Milles Merci seigneur…Au fait qu’elle est votre nom ?

-Je suis le Mage Full Métal.

-Full Métal…Le Full Métal ! Celui qui s’est allié avec un puissant dragon !

-Lui-même.

-Et ben mon Dieu ! Même si je venais à le dire on ne me croirait pas.

-C’est justement ce qu’il se passera, vous ne direz rien. Aller, partez.

Sur ces paroles, je me remis à marcher. La route que je suis est la bonne, et je sais que dans quelques heures, nous atteindrons le lieu du pillage.

-Dis-moi Gortak, dans quelle discipline de combat es-tu le plus doué, et dans laquelle l’es-tu le moins ?

Tous en continuant de discuter, nous arrivons, après une pause pour manger un morceau, non loin du lieu du pillage. Des traces, peu fraîches mais significatives : la terre marquée par des armes de toutes sortes, les buissons autour encore légèrement détruis, les marques de sabots. Même l’air autour est encore légèrement saturé d’une rage certaine.

-Ils sont déjà venu ici, et c’est sans aucun doute la route que le reste de la caravane va emprunter. Bandits et caravane seront lourdement armés. Attendons non loin de voir ce qu’il se passera.

Je me relève, et je vais me poster non loin, pour ne pas être vue, et pouvoir voir sans être vraiment remarquable.

Le soir arrive, et la caravane commence à passer par la route. A peine la caravane se fût-elle engager dans la forêt, qu’une pluie de pierre s’abat sur elle, la caravane réplique, et s’en suit alors un combat entre elle et la bande de bandit. Je fais signe à Gortak de ne pas intervenir, le risque de se faire repérer est bien trop grand, et au vue du nombre, ils sont sans doute encore beaucoup à ne pas s’être montrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   1/5/2012, 21:29

-Là où mes pas nous guiderons Gortak.

Je m'attendais à une réponse de ce genre, mais franchement, cette réponse ne m'allait pas vraiment, mais bon, je lui fais confiance. Au début, trouver le lieu d'une attaque dans les grandes forêts au alentours me semblent impossible. Mais la tache fut simplifiée par cette caravane déchirée. J'écoutais le dialogue entre Full-Métal et le marchand. Après qu'ils aient finit, je me suis dis *Whao, la popularité ! *. Nous marchons et, pendant ce temps, je réponds à la question de Full-Métal

-Dans quelle discipline de combat es-tu le plus doué, et dans laquelle l’es-tu le moins ?

-Je trouve que durant un combat, je suis sur la défensive, le bouclier reste énormément de temps devant moi. Il faut dire aussi que je fais en sorte de garder l’épée la plus propre possible, je n’en ferai vraiment usage que lorsque le danger sera bien trop grand et qu’il faudra que je tue quelqu’un, ce qui me sera dur.


Nous entrons dans une forêt et observe presque en même temps que Full-Métal, des traces de sabots et de roues sur le sol, ainsi que l’air qui est saturé de rage. On mange et nous nous cachons, dans la soirée, en attendant qu’une caravane marchande passe. Celle-ci, comme prévu arrive, et, comme on s’y attendait Full-Métal et moi, une attaque arriva, une pluie de pierres s’abat sur la caravane et un bon nombre de bandits s’approchent de la caravane, mais les personnes qui se trouvent dedans sont armées. Ils tirent sur autant de bandits qu’ils peuvent jusqu’à ce qu’un des leur, s’approche dans le dos de la personne qui tire, alors qu’elle ne regardait pas derrière elle à ce moment-là. Ce dernier, assène un coup violent dans la tête du marchand et l’envoie presque valser. Je regarde Full-Métal, avec des sourcils froncés, il faut que tout cesse mais avant de faire quoi que se soit, qui puisse être insensé, je préfère lui demander. Je suis remonté et prêt à les envoyer balader. Je lui dis juste avec un mouvement de la tête :

-On y va ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draken-Shugar
débutant
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Date d'inscription : 29/03/2012

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   2/5/2012, 22:52

Pendant ce temps, au beau milieu de l'action, les bandits viennent d'attacher le marchand a l'un des essieux de son chariot. L'un des bandits s'avance, il est grand avec des cheveux noirs et longs et une tunique sale et crasseuse, il se penche vers le marchand puis le reveille d'une solide claque.
-DEBOUT!!!

Le marchand s'éveille en sursaut
-Alors marchand, peu tu nous dire si il va y avoir d'autres caravanes
dans ton genre dans les temps a venir??

Le marchand lui crachat au visage, le bandit se releva et s'essuya le visage. Les autres bandits s'arrèterent pétrifiés par le geste du marchand. Puis dans un bruissement l'illusion disparait revelant au marchand la véritable nature de ses agresseurs. 5 Hommes-tigres l'entourent plus un etre ressemblant a un elfe mais avec un visage plus fin et plus cruel. Les Hommes-tigres s'evanouissent dans une brume doré, la tunique sale a changée pour laisser la place a un tabard noir et doré. Dans le dos de l'etre il y a un bouclier des meme teintes et une épée est a son coté.
Dans un soupir l'etre parle:
-Bon, dire que moi Draken-Shugar le dernier des Valherus soi obligé de faire du vol pour survivre, je suis au plus bas et deja j'était peu joyeux mais la je suis franchement en colère.
Le visage de l'individu n'exprimait pour autant aucune colère et un sourire se dessina, puis il reprit
-Bien je n'ait cure de tes richesses, je cherchais juste un cheval.
Devant la stupéfaction du marchand Draken-Shugar sourit et il vit dans un éclair fugitif dans le regard du marchand l'espérance que l'individu en face de lui allait peu ètre lui laisser la vie sauve...
Mais Draken-Shugar lui ota toute illusion quand il tira son épée. Puis le marchand se mis a hurler, ésperant qu'une personne, n'importe qui pourrait l'aider. Dans un souffle Draken-Shugar parla et s'avanca vers l'homme a terre
-C'est sa, hurle. Nourrit moi de ta peur, je suis le dernier de ma race humain! Et ma quète ne prendra fin qu'avec notre retour!
Alors Draken-Shugar leva son épée mordorée noir-or
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   1/6/2012, 18:31

Je regarde l’attaque se dérouler. Y foncer tête baissé comme le voudrait Gortak, n’est aucunement judicieuse. L’attaque est rapide, et ne laisse quasiment aucune possibilité pour entrer dans l’action. Le marchand se fait attaqué, et rien ne lui est épargné. Le bandit en arrive alors à faire ce qui aurait pu sembler à un échange : de l’or contre une vie. Mais le sourire sadique de ce bandit, lorsqu’il reçut la bourse, me montra tout le contraire. Mon épée en main, je cours pour sauver le pauvre marchand.

Je me faufile entre les arbres, et arrive jusqu’au haut du chemin. Je prends une impulsion sur mon pied gauche, et saute dans la direction du dit bandit. Mes épées en l’air. J’ai l’impression de voler pendant une seconde qui me paraît infini. Alors que je sens que le bandit fend l’air de son épée, j’exécute une pirouette en prenant appuis sur l’air, et lui passe au-dessus.

Dans le même geste, un serpent d’air enveloppe l’épée du bandit, et lui arrache des mains. Je me réceptionne sur le sol terreux, tandis que l’épée du bandit est planté dans le sol jusqu’à la garde. Je le tiens alors en joue, de mon épée gauche, tandis que la pointe de la droite touche le sol.


-Rends-toi, et il ne te sera fait aucun mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   5/6/2012, 23:24

Lorsque j'ai vu Full-Métal se lever et se mettre à courir, j'ai voulu faire à l'identique. Seulement à la vitesse à laquelle il va, je n'ai surement pas le niveau pour le rattraper. Tout ce que j'ai fait, c'est de marcher en faisant le moins de bruit possible pour m'approcher. Pour ne pas être vu par le bandit dont je trouve le nom particulièrement bizare, Draken-Shugar, je me cache derrière un arbre, sort mon arc et encoche une flèche en me préparant à une éventuelle riposte de ce dernier. Ce n'est pas par ce que je n'ai pas confiance en Full-Métal, loin de là, c'est juste que comme ni moi, ni lui connaissons l'ennemi, nous ne connaissons donc pas pas son niveau. Mais maintenant, j'écoute la conversation entre Full-métal et Draken-Shugar.

"Le dernier des quoi qu'il a dit ? ..." me demandais-je intérieurement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draken-Shugar
débutant
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Date d'inscription : 29/03/2012

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   7/6/2012, 00:56

Surpris par l'arrivée de cette personne, Draken-Shugar ne voit pas Gortak, il se concentre sur son problème principal: l'être qui le tien en joue, il regarde son épée et évalue la distance entre elle et lui, sa peu se jouer mais de peu. reculant imperceptiblement Draken-Shugar se prépare a s'élancer vers sa lame. I l attend le moment, et quand il voit l'ennemi détourner extremement legerement les yeux il saisit sa chance et s'élance vers son épée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   16/6/2012, 22:35

Alors que je jette un coup d'oeuil dans la direction de Gortak pour connaître sa position, le bandit profite que je détourne le regard pour s'élancer vers son épée, sans doute dans le but de la récupéré. Il n'eu même pas le temps de toucher le sol. Il se fît attraper par une force invisible, projeté, et plaqué contre un arbre.

-Je te pose la question bandit: Qui es-tu ?


Dernière édition par Full Métal L'Alchemist le 19/6/2012, 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   17/6/2012, 19:36

Très franchement, je préfère rester à ma place, je ne ferais que gêner Full-Métal. Il va être déconcentré par ma présence sur la zone de combat et je ne veux pas de rancoeur de sa part pour les jours à venir.

Ca me rapelle le moment où j'ai voulu me mesurer à lui... me dis-je à moi-même

Cet élément me permet d'observer plus facilement un changement d'expression ,en effet, Full-Métal a à peu près le même visage qu'il m'a montré, les sourcils froncés, le regard noir et presque sans pitié, ca me fait quand même un grand froid dans le dos rien qu'à le voir!

Les faits et gestes de Draken-Dhugar montre qu'il est confiant,ce qui ne m'étonne même pas vu qu'il se dit surement la même chose que moi lorsque je me suis battut avec Full-Métal, quelque chose du genre
-"Je vais le massacrer, il ne va rien voir venir !" et ca, je le dis par expérience magnifiquement ratée!

Pour le moment, je reste derrière ce grand chêne, mon arc à la main, prêt à tirer sur le bandit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur les traces d'une nouvelle quête   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur les traces d'une nouvelle quête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mondes Elfiques et Magiques :: Monde des hommes :: Sankara-
Sauter vers: