S'enregistrerAccueilFAQConnexion

Partagez | 
 

 un chemin vers les Ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   18/2/2013, 20:47

J'observe Full-Métal manipuler ses épées pour tenter certainement de penser à autre chose, en vain, il s'assoit, met ses genoux devant lui et après une petite phrase en tête, il se met pleurer, chose que je n'avais vu aussi, il est toujours soit froid soit avec un grand sourire mais je ne savais pas qu'un artefact puisse faire remonter autant de souvenirs que ca, il a du véritablement souffrir à ce que je vois. Pendant près de deux heures, il pleure ainsi et moi qui le regarde de temps en temps, n'ose pas aller le voir, je ne ferai que le déranger, je suis certainement en plus en dehors de tout ca.

Pendant ce temps, je m'occupe du feu, prépare la viande que je suis allé cherché étant donné l'état dans lequel est Full-Métal. Une fois cuite, je la dépose dans une assiette que je place à côté de Full-Métal dans l'espoir qu'il mange un peu, la nuit est déjà entamée et il commence à faire froid. C'est environ dix minutes plus tard que Full-Métal relève la tête, je suis en face de lui et il commence une phrase jusqu'à dire:


-Gortak…tu es mon…fils.

Je perd le contrôle de moi-même à cet instant. Je suis figé sur place je ne pense plus à rien, les yeux vides de toute présence. La première chose que je fait c'est me relever, et aller vers les poteaux une énorme migraine soudaine m'est apparue à ce moment là, je titube, je ne marche pas droit, je ne peux plus rien dire et je m'approche d'un ruisseau et j'y plonge la tête, je reste ainsi dans cette position pensant dix petites secondes avant de m'assoir et de ne plus rien faire, exactement comme l'a fait celui qui est en fait mon père.
Ce choc n'est absolument pas comparable à celui que je peux envoyer, il est amplifié de huit fois! J'ai tout de même ma pensée qui est disponible:


-Full-Métal, mon entraîneur, mon ami dans les quêtes est donc .. mon père ? Mon père est en train de faire de moi ... un tueur? Mon père est un membre célèbre de la guilde des ombres, et je vais aller le rejoindre? Je ne sais pas son avis, mais pour ma part, ca me branche et c'est cas de le dire pour moi!

Contrairement à mon père, je ne reste pas deux heures à pleurer comme il l'a fait, le vent froid me fige sur place et ma tête mouillée va certainement m'amener à un énorme rhume! Je reviens au campement, prend une serviette pour me sécher et m'approche ensuite de Full-Métal; mon père ... je n'arrive toujours pas à y croire!!

-J'ai une question en ce moment à te poser, j'en aurai d'autres mais on y répondra plus tard, comment ce fait-il que toute notre famille contrôle le vent, tandis que moi, je ne contrôle que l'électricité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   26/2/2013, 12:27

-Et bien, pour répondre à ta question, je te dirais la même que j’ai reçus lorsque j’ai appris mon affinité pour les 5 éléments : Un talent qui a sauté plusieurs génération. En faîtes chaque famille c’est spécialisé dans un élément, et certains membre sans que l’on comprenne vraiment, sont capable de maîtrisé des éléments autres que ceux de leur famille…Et le pire dans tout ça, c’est que je t’ai fait t’engager dans une voix que j’aurais préférer t’éviter.

Je regarde alors le ciel, puis la lune.

-Arc viendra sans aucun doute demain. Après ta formation, nous prendrons le chemin de ta mission d’initiation : celui du meurtrier de ton meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   5/3/2013, 22:31

J'écoute sans rater une seule syllabe la réponse de Full-Métal qui me convainc totalement. Je bois pour ainsi dire ses paroles, de toutes manières, quel intérêt aurait-il à mentir à son propre fils? Tout devient clair dans ma tête désormais, je contrôle pour ma part l’électricité, et mon père tous les éléments, je peux en conclure que ma mère contrôlait la même chose que moi, je me demande si elle aussi avait un artefact.

Mais en sortant du domaine familial, mon père m'annonce qu'il aurait préféré que je ne sois pas dans la branche dans laquelle je suis actuellement, celle de la guilde des ombres, c'est peut-être pour ça qu'il a pleuré pendant deux, il n'allait quand même pas pleurer par ce que je suis son fils, enfin j’espère ...

Pour changer de sujet, chose qu'il fait souvent selon moi, il dit qu'Arc viendra demain, ça aussi je l'espère, je voudrais vraiment voir la force de cet homme. Contrairement à Full-Métal, je n'ai pas changé de sujet au fond de moi, je prend l'artefact dans ma main droite qui se trouve autour de mon coup pour l'observer dans tous ses détails.

La fatigue me prend d'un coup, ma tête me dit qu'il y a pénurie d'énergie et que le matelas m'attend, je m'installe dans ma propre tente, tire ma couette en même temps que Full-Métal l'a fait sur la sienne et nous nous endormons dans les instants qui suivent.

Je me réveille bien évidemment le matin et je sors de la tente, ma nuit a été tourmentée par un rêve, j'étais dans la peau de quelqu'un qui courait à travers ses champs et des plaines vastes avec quelque chose dans les bras, je n'ai pas pu distinguer ce que c'était. Mais je vois Arc T'ill Illan marcher dans ma direction, un peu encore endormit, je fais un signe à Arc T'ill Illan et le seul mot que j'ai pu dire est:


-Salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arc T'ill Illan
niveau 12
avatar

Nombre de messages : 908
Age : 27
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   25/3/2013, 19:39

Je me réveille alors que le soleil est à peine levé. Je m’étire, et m’habille après m’être lavé. Je ramasse et range mes affaires dans mon sac. Je prends ensuite mon arme et sors de ma chambre. Après avoir payé l’aubergiste, j’ouvre la porte de l’auberge et sors. En 1 heure de marche j’arrive à la clairière. J’y vois alors Gortak sortir de a tente.

-Bonjour Gortak, bien dormit ? J’espère que tu es en forme, jeu fils de Full Métal.

Le temps de poser mon sac et je vois leur regard à la foi gêné et surpris.

-Allons Full, tu devrais savoir que ce genre de choses m’est facile à savoir. La nature et moi faisons un. Bon après je ne dis pas que ma franchise a souvent du mal à passer. Bon on commence cet entraînement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   25/3/2013, 19:40

Je me lève. Je passe alors un pantalon et sors de ma tente. Je vois alors Arc T’ill Illan arrivé, et me balancé à moi et Gortak que nous sommes père et fils. Comment pouvais t’il le savoir alors que Gortak et moi ne l’avons sus qu’hier soir.

*La nature évidemment…Maudit Elfe.*

Je vais au ruisseau pour me laver un peu. Puis je me dirige vers les poteaux.

-Ne vous intéressez pas à moi et entraînez-vous autant que nécessaire, j’ai une grosse séance de yoga devant moi.

Je ferme alors les yeux, et commence ma séance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   27/3/2013, 22:29

Mais bien sûr, lui et la nature ne font qu' "un". J'ai l'impression d'entendre une phrase que certaines personnes utilisent pour draguer.... Mais il a quand même su que Full-Métal était mon père et ca, sa me dérange, il ne nous a pas vraiment laissé le temps d'ingurgiter ce fait:

-Bon on commence cet entraînement ?

-Oui ! Mais d'abord, j'aimerais voir ton niveau. Je ne dis pas que je ne te fais pas confiance, je voudrais simplement voir. J'ai toujours été curieux, voire un peu trop. Tu peux me dire non si tu n'as pas envie, je verrai bien.


Full-Métal est allé faire sa séance de yoga, c'est pas plus mal, je n'ai pas très envie qu'il me voit rater mes actions ... En fait c'est déjà fait ce n'est plus trop grave. Arc T'ill Illan s'apprête à répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arc T'ill Illan
niveau 12
avatar

Nombre de messages : 908
Age : 27
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   17/4/2013, 17:26

Je le regarde en souriant. Je tends alors à l’horizontal mon bras droit au bout duquel je tiens mon marteau. Je le lâche, et celui-ci reste droit. Je m’écarte et le fixe. Une sorte de bulle d’air commence à l’entourer. Je joins alors mes paumes de mains et effectue des gestes lents ou rapides.

Le marteau se met alors à voltiger dans tous les sens. Je le fait s’arrêter à quelques millimètres du front de Gortak. Je lui refais alors prendre sa position d’origine. Je prends ensuite une des bûches couper la veille, et la place devant moi à bonne distance. Je fais alors sauter la bûche dans les airs. Je saute et frappe de toute mes forces sur la dite bûche. Celle-ci vole en éclats, et une pluie d’aiguille fine tombe vers le sol, formant une sorte d’ombre de Gortak, sans avoir touché ses vêtements.


-Es-tu satisfait jeune homme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   20/4/2013, 13:06

Je ne pensais pas qu'Arc T'ill Illan voudrait me faire une démonstration, mais en fait, il a bien fait, je suis ses mouvements aussi bien lents que rapides tout en observant le marteau valdingué dans les airs, comme transporté par le vent. Je le vois ensuite foncé droit sur moi, je ne peux que faire confiance à Arc T'ill Illan et ne bouge pas, le marteau s'arrête à quelques millimètres de mon front, certainement un test. Il repose son marteau et envoie une buche en l'air, le clou du spectacle, il frappe dedans et des aiguilles viennent se planter dans les contours de mon ombre.

Je le regarde et pour ne pas faire mon faible, je ne fais que montrer ma surprise sur ce qu'il vient de faire, sinon, j'aurai la bouche ouverte, et je me rendrai ridicule.


-Es-tu satisfait jeune homme ?

-Oh que oui je suis satisfait, mais bon, me montrer la capacité de ton aura m'aurait amplement suffit, j'imagine qu'elle doit être grande. Mais passons, je suis partant pour faire mon entrainement avec toi !(à moi-même: en espérant que tu ne sois pas aussi sadique que mon père sinon je vais en baver).


La simple pensée de m'entraîner avec lui m'excite, il a l'air fort et j'aime voir les fossés qui me séparent des personnes fortes, ça me donne je-ne-sais-pourquoi, une sorte de motivation. Sans même le vouloir, de l'électricité se forme entre mon index et mon pouce. Moi aussi, je vais lui montrer que malgré le fait que j'ai commencé à maîtriser mon pouvoir il y a maintenant presque un an, je suis fort! J'attends donc sa première consigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arc T'ill Illan
niveau 12
avatar

Nombre de messages : 908
Age : 27
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   15/5/2013, 18:56

-Bon. D'après ce que m'a dit ton père c'est l'entraînement de ton élément qu'il va me falloir t'apprendre. un peu de théorie: il existe 5 éléments dans la nature: l'eau, le feu, la terre, l'air, et l'énergie pure. C'est le dernier élément qui nous intéresse. Cette énergie pure ce trouve en deux endroits naturellement: Dans le ciel lors d'un orage et dans ton corps via ton système nerveux. Pour en revenir à toi. Tout être magicien contient en lui une source de magie qui lui est propre, et qui est proportionnelle à ce que son corps peu supporter. Je vais prendre un exemple: un humain mage qui lance une boule de feu peu être épuiser si c'est la première foi, tandis qu'une grenouille si elle venait à en lancer une pourrait mourir. Pour commencer je voudrais évaluer ce que ton corps est capable de conserver.

Je me déplace, prend une des épées de full Métal, et la plante dans le sol, pointe vers le bas.

-Tu vas décharger ta magie par un flux électrique jusqu'à n'en plus pouvoir. Ne t'inquiète pas, je serais là pour te redonner de l'énergie au besoin, donc donne toi à fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   21/5/2013, 22:12

J'écoute attentivement l'explication d'Arc T'ill Illan concernant l'origine de la magie que les mages utilisent, mon père m'avait déjà expliqué mais en bref, je préfère largement la version d'Arc T'Ill Illan. Je suis surpris de voir que la première consigne qu'il me donne est de me vider de mon énergie au maximum. C'est le moment pour moi de voir de quoi je suis capable, je n'ai jamais fait ce genre d'exercice. Je met mon pied gauche en arrière, me concentre et commence lentement à faire le lien entre mon système nerveux et les éléments qui m'entourent. Je laisse juste s'échapper une simple décharge pour commencer l'exercice. Une phrase me revient en tête:

-Donne toi à fond.

Je n'hésite pas et laisse des éclairs miniature sortir de mon corps, ayant préalablement enlevé ma veste, le bruit que dégage ces éclairs en chaîne est puissant. Je sens comme une vague affluer en moi et je m'en sers afin de doubler la quantité d'énergie que je dégage. Je commence à suer, de grosses gouttent suintent de mon front et une sensation d'épuisement commence à s'emparer de moi.

Je ne lâche rien, continuant mes efforts, je ne lâcherais que lorsque je n'aurai plus rien en stock. Les nuages ont sentis la présence de mon énergie et sont venus se regrouper au dessus de moi, formant un opaque nuage noir menaçant de pleuvoir. Mais je n'ai que faire de ces détails, je sens les dernières ressources d'énergie arriver et les utilisent pour mettre fin à cet exercice, le tout dans un grand cri. N'ayant que le minimum de forces pour survivre car je n'allais quand même pas tout utiliser au risque de mourir, je tombe sur mes genoux avant de m'effondrer sous la pluie qui s'est soudainement abattue sur nous trois et de fermer les yeux sur Full-Métal et Arc T'Ill Illan étant venu m'aider à récupérer mon énergie.

Je me réveille certainement bien plus tard, il fait déjà nuit, je me sens patraque et vide de toute énergie (pour une fois que c'est au sens littéral, je ne vais pas me priver de le dire^^). Sortant pour retrouver mon père et mon nouveau maître étant en train de parler tout en mangeant, je leur pose la seule question qui me brûle désormais les lèvres:


-Alors ? C'était bien ce que j'ai fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arc T'ill Illan
niveau 12
avatar

Nombre de messages : 908
Age : 27
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   26/6/2013, 22:57

Avec l'aide de Full Métal, une tente de pierre et de terre est cite ériger au-dessus de nous afin de nous protéger d'une pluie battante. Après avoir passé une heure à redonner un peu d’énergie magique à Gortak. Nous attendons quelques minutes le temps que la pluie se calme. Puis je me lève, invoquant des flammes rapides pour sécher l’herbe le plus rapidement qu’il soit. Puis je rallume le feu tandis que Full se propose d’aller chercher de quoi manger. J’accepte sa proposition.
Lorsque Gortak se réveil, nous mangeons du chevreuil. Il s’approche de nous, et nous pose une question qui montre son intérêt. Je prends la parole pour lui répondre.


-Tu n’as pas fait grand-chose, mais à ce que j’ai pu constater, ton niveau d’énergie magique est assez important pour un jeune homme de ton âge. Cela peut sans doute venir de tes origines. Je pense que ton père et ta mère devait être puissant niveau magie. Remarque vue que nous savons qui es ton père, il suffirait de lui demander ce détail, hein Full.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   26/6/2013, 23:01

Je regarde mon fils de temps en temps suivant mes exercices. J’aime bien regardé ce feu d’artifice d’éclair que mon fils m’offre. L’artifice dure jusqu’à ce que celui-ci arrive à bout d’énergie. La pluie commence alors à tomber. Sans réfléchir, je me précipite près de lui. Je pose alors mes paumes de mains au sol et génère un toit de terre pour le protéger de l’eau du ciel. J’aide ensuite Arc à rendre un peu d’énergie à Gortak. Lorsque la pluie s’arrête, je pars en chasse. Lorsque je reviens, la rosée du soir est présente seulement aux bords de la clairière. Je fais alors cuire la viande à la broche.

-Oui, la mère de Gortak avait une redoutable source d’énergie magique. Elle était capable de tenir un trois mât au-dessus de l’eau pendant 5 secondes. Même moi je ne peux en faire tenir un que 2 secondes. Alors qui sait ce sont tu seras capable mon fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   13/7/2013, 16:49

La réponse que me donne Arc à laquelle mon père renchérit me fait vraiment plaisir, je serais peut-être si puissant que ce que pense mon père. Je l'espère, j'aime toujours impressionner le monde autour de moi même si de temps en temps, quelqu'un pointe le bout de son nez pour m'agacer. Je m'approche d'Arc et lui tend l'artefact que j'ai obtenu:

-En fait, une partie déjà de mon pouvoir est dans cet artefact.

Je lui raconte sans trop parler des détails de comment je l'ai obtenu et de la chimère qui est sortie:

-...Et elle m'a dit que lorsque je serais assez puissant, j'obtiendrais leur premier pouvoir. Mais je n'ose pas les faire sortir pour leur demander quand alors je voulais te demander si tu avais une petite idée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arc T'ill Illan
niveau 12
avatar

Nombre de messages : 908
Age : 27
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   19/10/2013, 21:06

J'écoute attentivement Gortak tout en prenant le dit artefact dans mes mains. A première vue en le regardant simplement, l'objet me donne l'impression d'être un banal artefact comme les autres. Tout en le maintenant dans ma main gauche, de la main droite j'effectue quelques geste pour faire sortir un rondin de bois du sol. J'y dépose alors l'objet. Je place ensuite mas mains de part et d'autres pour généré alors une bulle bleu.

Des éclairs fusent alors de toutes parts dans la bulle. Tel des serpents, rapides comme le vent, les éclairs semblent lécher le métal sans pour autant l'entailler, ou bien même l'abîmer. Je me met alors debout sans quitter l'artefact des yeux. J'entre dans la bulle, sans que les éclairs me touche. Je pose alors la main droite sur celui-ci. Je sent alors une chaleur m’envahir. Une aura blanche semble illuminé le collier. Le temps d'un battement de cils je me retrouve ailleurs.

Je me retrouve dans une grande salle blanche, dans laquelle trône chaque parcelle de pouvoir relier au collier. Je tente de discuté avec elles, mais aucune ne cherche à me répondre. Et sans même que je comprenne. Tout en quittant majestueusement leur pied d'estal, me montre chacun du doigt. Un battement. Je suis de retour dans le monde réel.

Je me retrouve avec le collier dans la mains gauche. La bulle bleu a disparu. Je rend alors le collier à Gortak. Et alors que je ne savais quoi répondre à sa question, la réponse me devins évidente.


-Lorsque tu en auras le pouvoir, chacun se manifestera. Le temps et ton entraînement sont les seuls facteurs qui te permettrons de les utilisés. Mais quelque chose me dit que ton collier te le fera sentir.

Après lui avoir lancé un sourire, j'entre dans ma tente pour y dormir jusqu'au lendemain matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   19/10/2013, 21:58

Je regarde Arc faire son étude du collier. Je me doute que même s'il réussi à entrer dans le collier, les chimères ne lui dirons rien. Quoi de plus normal puisque seul Gortak peu les entendre et les comprendre. Il ne sait pas d'ailleurs que la seul chimère qu'il ne pourra pas voir sera celle lié au coeur de Gortak. Même moi je n'en ai aucune idée. Et même si voulais faire la même chose qu'Arc, je ne le pourrais pas. Je continu de préparé la viande tandis qu'il termine son étude. Après tout, pourquoi regarderais-je un spectacle que j'ai déjà vue durant une de mes nombreuses aventures avec lui.

*Ah ! Cétait le bon temps. Dire que depuis la dernière il s'est déroulé bien 5 ans maintenant. Aujourd'hui je suis un lieutenant d'une des guildes les plus puissantes en ce monde. Arc lui même ne sait pas grand chose de ma guilde. Mais rien ne me dit qu'il n'est pas au courant...Remarque je pourrais toujours lui en parlé s'il viens à en apprendre bien des choses sur le sujet.*

Après qu'Arc ai rendu le collier au propriétaire, il s'en alla se coucher dans sa tante. Je me doute qu'il ne doit pas vraiment avoir faim vus ce qu'il a vue à l’intérieur, et je le soupçonne d'être pris dans des pensées qu'il va tourné et retourné toute la nuit. A l'aide d'un couteau je coupe un morceau de viande que je place dans une écuelle. J'y dépose aussi quelques carottes crues. Je tend le tout à Gortak, et me sert une même assiette.

-Aller fiston mange. Pour restaurer ton capital de magie il y a deux choses qui marche le mieux: le repos, et l'estomac pleins, mais surtout une assiette équilibré. Quoi qu'il y en a bien trois puisqu'il existe des fioles qui permettent de le régénéré plus ou moins vite. Mais rien ne vaut un bon repas et un bon repos crois moi.

Une foi le repas terminé, je laisse mon assiette à terre, me lève pour aller me coucher, jusqu'au lendemain matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   22/10/2013, 15:55

Arc T'Ill Illan prend l'artéfact dans ses mains afin de l'observer de plus près. Il fait sortir du sol de la même manière que Full-Métal, un rondin de bois suffisamment grand pour qu'il puisse poser l'objet et mettre ses deux mains sur le côté. Une grosse bulle dans les tons bleutés apparaît et Arc T'Ill Illan entre dedans sans la moindre hésitation attrape l'artéfact et ne bouge plus comme s'il était ailleurs.

Après quelques secondes d'absence, il revient à lui et la bulle a disparut, je pense qu'il a voulu avoir un dialogue avec la chimère qui se trouve dedans :


-Lorsque tu en auras le pouvoir, chacun se manifestera. Le temps et ton entraînement sont les seuls facteurs qui te permettrons de les utilisés. Mais quelque chose me dit que ton collier te le fera sentir.

Sur ces mots, il me rend mon artéfact et part dormir. Je suis bien conscient de tout ce qu'il vient de me dire, un pouvoir ne peut pas s'acquérir rien qu'en claquant des doigts, mais j'attends impatiemment le moment où la première partie de la chimère se détachera afin de me donner sa part de pouvoir.

Mon père me tend une assiette dans laquelle il a mis le repas qu'il vient de préparer pendant que tout se faisait, je mange mollement le contenu de l'assiette, l'esprit très occupé par des questions qui se posent, un peu comme dans toutes les situations - ce n'est pas pour rien que nombreux de mes amis et amies m'ont dit que je me posais trop de questions - en repensant à ca, j'arrête de me torturer l'esprit et par aussi me coucher.

Les aurores arrivent et tout le monde dort toujours, sauf moi. Je sentais qu'il fallait que je me lève de bonne heure, je voulais faire quelque chose. Je retourne dans les bois proches dans lesquels je suis allé chercher hier mon père et je plonge la tête la première dans l'eau fraîche, en fait très froide .. J'enlève la tête immédiatement pris de surprise et me cogne contre un arbre.

Un peu assommé, je me remet l'esprit en place, me sèche et part chasser du gibier pour le matin. L'arc ne m'a pas été utile depuis un bon moment, il est temps que je m'y remette un peu. Je rate quelques un de mes tirs mais j'ai tout de même gardé la main. Un murmure parvient à mes oreilles.

Je me retourne, l'arc bandé, les sens en alerte, il n'y a rien. Je sens une main de forte poigne sur mon épaule et sursaute. L'épée à la main et quelques secondes je me retourne face à la personne qui se tenait derrière moi. Soulagement, c'est un homme d'une trentaine avec un gros sac à dos qui s’aventurait par ici et qui ne me voulait rien étant donné que je ne voyais aucune arme mais je soupçonne qu'il en a dans son sac:


-Ton père est quelqu'un de vil, méfie toi de lui, il en va de ta propre vie !

-Je pourrais d'abord savoir qui vous êtes ?
Dis-je d'un ton nonchalant.

-Je suis Tessalm, un marchand d'ordinaire mais je connais beaucoup de choses que de nombreuses personnes ignorent et l'ignorance est mon ennemie.

-C'est très bien, mais je n'ai pas envie de croire à vos sottises, mon père n'est peut-être pas forcément l'être le plus pur du monde. Mais je suis son fils et je le suivrai.

-En voilà un homme dur et réfléchi mais prends garde, je te le conseille. Ton père m'a déjà rencontré et je l'ai vu faire des choses impitoyables. D'ailleurs, c'est avec cet artéfact que tu vas toi aussi faire de grandes choses, mais de quel côté, c'est à toi d'en décider. La chimère que tu possèdes n'obéit qu'à un certains type de maître, si tu n'es pas dans leur sens, leur magie te détruira.

La disparition de cet homme s’ensuivit sans que j'ai le temps de demander quoi que ce soit. Je retourne au campement bredouille mais j'en parlerai à mon père et à Arc T'Ill Illan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   11/11/2013, 23:07

Je dors profondément. Mes rêves se tintent de noir, je sent le goût amer du meurtre dans ma bouche. Au travers du sommeil je croise et recroise inlassablement tous ceux que j'ai tuer. Ils me demandent inlassablement: Pourquoi suis-je mort ? Mais je n'ai aucune réponse à leur offrir à part: Ta façon de faire et de pensée a gêné la guilde des Ombres. Je les voient m'implorant de leur rendre vie. Chacun à leur façon me transmet ses frissons, ses craintes et ses doutes, allant jusqu'à essayer de me faire regretter, mes actes déjà passés.

C'est alors qu'avec un grand sourire sur leur visage je plie les genoux pour me placer à la hauteur de chacun, pour ensuite leur planter un couteau dans le cœur. Leur regard plein d'incompréhension me regarde avant de s'en aller dans les limbes loin de mes rêves, et loin de moi. Les ombres unes à une s'en vont. Je sent alors la paix m'envahir. Je deviens serin.

Je me réveil alors qu'un bruit au dehors de ma tente se fait entendre. Non pas un bruit comme beaucoup pourrait l'entendre, c'est-à-dire une menace mais un simple bruit: celui de pas de mon fils Gortak. Je me sent émergée à peine des vapeurs d'un sommeil ma foie fort réparateur. J'attends que mon fils s'éloigne du campement pour sortir de mon abris. Je m'étire les bras tout en baillant de tout mon soul. Je me dirige alors vers la rivière pour un brin de toilette avant de m'en aller pister la chair de ma chair.

Quel ne fût pas ma surprise de voir Tessalm, marchand ambulant discuté avec mon fils. A l'abri des fourrés j’assiste à la scène. Je ne peux m'empêcher après ces dires d'être un tantinet chamboulé.


*La voix que j'ai choisi n'est pas forcément le meilleur des choix que je puisse faire. Mais plus le temps avance plus je me demande si le choix de mon fils est vraiment raisonné. Je sais bien que je lui ai laissé le temps de réfléchir lorsqu'il était à l’hôpital, et que lui ai même offert tout un attirail pour pouvoir tuer. Mais...tuer quelqu'un surtout de sang froid n'est pas donné à tout le monde. J'aurais beau tout faire pour lui évité ce moment, je crains le pire pour son état après son premier meurtre.*

Mes yeux s'embuent de larmes. Je repense aux conversations que j'ai eu avec lui, mais je sais que je ne pourrais m'empêcher de craindre pour lui malgré tout.

*Je sent que je vais avoir beaucoup de boulot avant de pouvoir faire de toi quelqu'un de respecté Gortak. Et j'espère ne pas faire le mauvais choix. Je ne sais pas ce que tu deviendras Gortak, mais je sais que je comprendrais si tu en viens à m'en vouloir.*

Une foi sortis de mes pensées je regarde autour de moi et ne les voit plus. Je me relève et retourne rapidement au campement. J'y arrive alors qu'Arc s'étire. Il me demande si j'ai bien dormit. Je lui répond que oui. J'entre et sors de ma tente avec quelques fruits et de la viande sécher. J'en profite pour saler et couper en tranche le cuissot de notre repas d'hier soir. Je sort alors une sacoche de cuir, ainsi qu'une petite bourse contenant du sel. C'est en commençant à m'y atteler que Gortak arrive. Je lui fait signe :

-Bonjour Fiston ! As-tu fait bonne chasse ? Si tu pouvais me donner un coup de main pour la viande ce ne serait pas de refus.

Ce disant je me remis à ma tâche, tandis que j'entends Arc préparer du feu avec des bûches coupés hier soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gortak
niveau 4
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 21
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/03/2012

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   18/11/2013, 23:52

Durant les heures qui suivent, je suis l'entraînement que je propose Arc, à la seule différence que je suis dans un état de mutisme total. Je suis toujours perdu dans mes pensées car ce que m'a dit ce marchand ne me laisse pas de marbre, il suffit que quelque chose me concerne et ma réaction peut aller du simple étonnement à tout une réflexion interne intensive.

L'entraînement se déroule dans le calme inhabituelle et soudain une vision me prend. Je vois du sang, du feu et des débris de pierre. Je suis dans un manoir, une personne gît en face de moi, je m'en approche et son visage se soulève brusquement, il est affreux, quelqu'un l'a sérieusement amoché. Je me lève juste à ce moment là et me met à rire d'une manière machiavélique, pourquoi je fais ça? Je ne sais pas. La tête de cet homme est piétiné par mes soins et je le laisse pour mort en le jetant dans des flammes. J'observe mes mains, elles sont noires et tâchées de rouge! :


-Nous ne pouvons qu'exprimer notre fierté de vous avoir maître!

-Merci Sahia !


Me retournant alors, je lance avec énergie, une épée constituée d'électricité dans les flammes dans le corps de celui qui semble être mon ennemi

Un hurlement dont je reconnais l'intonation me sort de cet état de torpeur. Mon père est devant moi, je n'ai absolument pas compris ce qui m'arrive. Après m'être relevé difficilement, je regarde mes mains qui sont blanches comme elles le sont d'habitude. Je fais part de cette vision à mon père et à Arc tout en faisant en sorte de trouver un lien quelconque entre cette vision et la visite du marchand que j'ai vu tout à l'heure.


-Vous allez certainement me prendre pour un fou, mais j'ai de plus en plus la sensation que j'ai comme une sorte de double en moi, j'ai depuis plusieurs mois, des moments d'absence et lorsque je me réveille, je vois des morts, du sang des bâtiments détruits! Et c'est comme ci, je ne pouvais plus me contrôler! Alors, j'aimerais que vous répondiez à ma question honnêtement! L'un d'entre vous m'a-t-il déjà vu dans un état similaire ? Je voudrais savoir !

Dans ma tête, devenir comme ceci me dérangerait énormément, mais bon, comme je ne me contrôle pas, je ne pourrais pas y penser. Une pensée me vient ! Etant donné que j'ai pu dominer un homme et détruire tout un manoir, cela pourrait dire qu'une force est cachée en moi et que si je la maîtrise .. je serais certainement encore plus puissant. Et ce Sahia est certainement une partie de la chimère. TOUT serait donc dans l'artéfact!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   25/11/2013, 19:09

Je regarde Arc, il me regarde, et je voit qu'il comprend que je sait e qui arrive à Gortak. Par un geste simple il m’incite à parler. Je pousse un profond soupir, avant de regarder Gortak.

-Je t'ai vu dans un état second il y a quelques mois lorsque nous avons rencontrés Sérélia. Tu étais devenu quelqu'un d'autre. Tes mouvements étaient plus rapides, plus précis, mais surtout, l'envie de tuer est devenu accru d'un seul coup. Je peux t'aider à contrôler cette partie de toi qui apparemment te fait perdre pied, mais je te préviens cela risque d'être dur à endurer. Si je ne t'en ai pas parler avant, c'est simplement que je pensais m'en occupé plus tard. Mais je ne pensais pas que ce problème viendrais aussi vite. Et il n'y a qu'un seule endroit où nous pourrons faire les deux en même temps: la guilde des Mages. Arc, tu peux prendre congé, nous allons nous débrouillés autrement.

-Très bien Full, Gortak, ce fut un honneur de te rencontrer. Je te souhaite de réussir dans ta vie futur.

Après qu'il eu récupéré ses affaires, il pris congé. Je récupérais mes affaires, les places dans mon sac, avant de reprendre la route une foi que Gortak eu lui aussi pris ses affaires.

-Bon pour la mission d'entrer à la guilde, il va encore falloir un peu de temps. une foi que tu commencera à un peu maîtrisé ta part d'ombre, nous irons l'accomplir.

Je nous guide vers un poste de mage, dans lequel nous entrons après quelques formalités, pour prendre un réseu magique et arrivé devant les bâtiments de la guilde des mages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un chemin vers les Ombres   

Revenir en haut Aller en bas
 
un chemin vers les Ombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'hiver est un long chemin vers le printemps ? Gerolama & Mary
» [Terminé] En chemin vers notre destinée [Routes 1,3 et 4]
» Un chemin vers la Lune
» Chemin vers la roche royale des îles écume
» L'amabilité est le plus court chemin vers le commerce...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mondes Elfiques et Magiques :: Monde des hommes :: Sankara-
Sauter vers: