S'enregistrerAccueilFAQConnexion

Partagez | 
 

 Une petite ville hanté par une démonne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Midona
niveau 1
niveau 1
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre...
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Une petite ville hanté par une démonne...   25/11/2013, 13:33

Mon voyage sur la terre de lumière continu. Je recherche un moyen de briser cette malédiction pour prendre ma revanche, mais je ne savais comment faire. Je ne voulais pas non plus croire l'homme que j'avais croisé dans la foret interdite et qui m'avait laisser partir. Me lancer dans les bras d'Algalaran comme cela sa serait du suicide pur et simple. Déjà rien ne me disais qu'il disait vrai et qu'il était encore vivant et chez les elfes qui plus est. Ces créatures vivant des les arbres ne sont rien d'autres que des rébus et il veux en devenir le roi, qu'elle déchéance de sa part.

Enfin, suite à mon entrevu avec le géant et possible allié Jotuhn, je me suis mit en tête de récupérer ma puissance petit à petit. Un mage m'avait lancer cette puissante malédiction, un autre pourrait surement m'en défaire. Je devais donc les chercher ou mieux les attirer à moi. La question maintenant est de les attirer et je ne sais pas comment m'y prendre. C'est en arpentant les plaines de nuit que je fini par trouver ma solution. En traversant une petite ville, l'idée me vint et ma soif s'intensifia. Je ne me nourrissais pas d'âme comme certain de mes semblable, mais directement de l'énergie vitale. Cette énergie je pouvais l'arracher jusqu'à en faire mourir les plus faible d'esprit. Ainsi mes pouvoirs reviendrait petit à petit. Je me suis donc installer dans une sorte de petit grotte non loin de la petite ville et chaque nuit je descend dans celle ci pour y faire m’ont œuvre. Dissimuler dans l'ombre, il est facile de faire croire au fantôme et autre démon à de simple mortel et bientôt les bruit parlant d'une âme ou d'un démon hantant se lieux commencèrent à circuler.

Je fis mon premier mort au bout de la troisième semaines. Un simple d'esprit un peu ivre qui s'en allait chez lui en pleine nuit. Se pauvre imbécile est mort l’effroi sur le visage, les yeux blanc et grand ouvert. Ces cheveux avait perdu toute leur couleur et étaient maintenant blanc comme la neige. Se fus la goutte qui fit déborder le vase. Plusieurs personnes partirent du village, permettant ainsi à l'information de circuler loin et de me ramener des mages digne de se nom.


"Je suis prête, je vous attend mage."

La nuit suivant le meurtre, je recommençais et fit un nouveau mort. Ces être créature était de simple humain faible et sans magie donc facile à chasser.


Dernière édition par Midona le 26/11/2013, 13:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Une petite ville hanté par une démonne...   25/11/2013, 18:51

Je suis de retour de mission à la guilde des mages. Je suis fourbu, et mes membres me lance. Lorsque j'y arrive, je laisse mon cheval entre les mains d'un palefrenier avant d'entrer dans les bâtiments. Les pierres y sont toujours aussi froides, et l'ambiance aux études de la magie. Beaucoup de souvenirs me reviennent rien qu'à regarder les murs. Les cours de magies, et certains prof qui nous apprenait avec passion et patience certains attraits de la magie. Je me rappel aussi certains rendez-vous nocturne, où des cours de magie interdite étaient prodigués, mais ceux-là aux élites de la nation des magiciens. Pourquoi l'enseigné ? Sans aucun doute pour développé d'autres pratiques de la magie.

J'arrive au pied d'une battisse. J'en pousse la porte en bois à deux battants, et pénètre à l'intérieur. Des torches sur les murs éclairs les couloirs. Je marche pour entrer dans une salle de taille moyenne. Dans cette salle plusieurs tableaux sont accrochés aux murs avec des ordres de missions suivant le niveau de chacun. Pour me changer les idées j'en prends une au hasard. Cette mission parle de meurtres non élucidés. Des cadavres auraient été retrouvé au dans plusieurs villages. Les corps semblent comme vidés de leur énergie vitale.

Je la prend, la plie, et la glisse dans une poche intérieur. Je me dirige ensuite vers le centre de la salle où se trouve un globe bleu posé sur un pied d'estale. Je ferme les yeux, pour les ouvrir quelques instants plus tard dans ma chambre. Une chambre, dans une maison, perdu au milieu de nul part. Mais où seul ma magie permet d'y accéder. J'y reste une soirée et une journée entière pour reprendre des forces.

Après mon repos bien mérité, je m'en retourne à la guilde, non sans avoir pris le nécessaire avec moi. Une foi dans les bâtiments, je me dirige vers l'écurie, y prend mon cheval, et le lance au galop vers le dit village. Après 2 jours de cavalcades, entrecoupés de repos, j'arrive enfin au dit village. J'y suis accueilli presque comme un héro, les uns et les autres me demandent si je suis venu pour les aider je leur répond que oui, et demande à parler au chef du village. Je suis alors emmener vers la place principal où l'on me fait entrer dans une grand battisse de brique rouge. J'y rencontre le chef qui me parle un peu plus longuement des cadavres retrouvé.

Après avoir pris congé, je marche, pour m'installer dans une auberge, et paye une chambre pour quelques jours, pour être plus facilement sur le terrain. Au lendemain de mon arrivée, un nouveau corps est retrouvé sans vie. Je l'examine alors de près, et y trouve, à l'insu de tous un morceau d'écorce dans lequel sont gravés des runes qui disent ceci: Veux-tu jouer à un jeu ?


*De l'ancien langage...Mais avec un style un peu différent...ça me dit vaguement quelque chose...*

Je le glisse précieusement dans une poche intérieur. Je me lève et laisse les villageois s'occupé du mort. Les conclusions que j'ai pus tiré de ce corps sont simples: Le corps de l'agresseurs n'est pas une bêtes féroce et use d'une magie d'absorption d'énergie vitale. Et à en croire le nombre grandissant de victimes, j'opterais soit pour une horde de créatures magiques, soit elle est seul, et a, un grand appétit.

Le soir, je fait mine d'aller me coucher, entre dans ma chambre, et éteins ma bougies. J'ouvre la fenêtre de ma chambre, après avoir fermé la porte à double tour. Je m'agrippe au bord de la fenêtre, après avoir installer des crochets pour grimper. J'escalade le mur de l'auberge et me retrouve sur le toit. La lune est haute, et pleine. Pour mes yeux habitués à voir dasn l'obscurité c'est comme si je voyais en plein jours.


-A nous deux créature de la nuit, voyons voir qui tu es.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midona
niveau 1
niveau 1
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre...
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Une petite ville hanté par une démonne...   26/11/2013, 13:44

Comme je mit attendais, un inconnu ne tarda pas à arriver dans le village. Malgré la distance me séparant du village, je pouvais sentir son aura magique et donc être certaine qu'il s'agissait du mage que j'attendais. Maintenant j'allais devoir trouver un moyen de lui faire faire se que j’attends de lui, mais comment. J'avais le temps d'y réfléchir. Déjà je voulais jouer un petit peu avec lui, l’obligeant à faire deux trois petite chose. Pour cela, j'allais lui proposer un petit jeu tout en lui faisant comprend que je savais qu'il était la pour moi. Sans attendre, je me servis d'un morceau d'écorce pour graver dans ma langue un message destiné à lui et à lui seul. J'y inscrit quelques mots lourd de sens : "Veux-tu jouer à un jeu ?"

Je continuais en m'aventurant de nouveau dans le village la nuit tomber et fit une nouvelle victime sur qui je laissais le message qu'il trouverait. J'aurais toute la journée pour réfléchir à comment m'y prendre. Je sentais l’excitation au village, le corps avait donc été retrouver et mon message aussi. J'avais beau chercher, je ne voyais pas de moyen de m'approcher de lui sans me mettre en danger. Il n'hésiterais pas à m'attaquer et cela même si je lui dit se que je veux en échange de mon départ pur et simple. Je suis une démone après tous, et lui un humain. Se n'est qu'en voyant le soleil baisser qu'une idée fini par me venir. Si je me glisse dans l'ombre d'un objet, je suis vulnérable. Par contre si je me glisse dans l'ombre d'un mortel je peu en absorber l’énergie vitale tout en contrôlant ces actes et se qu'il dit. J'avais trouver se que je devais faire. La nuit tomber je me mit donc en route. je le sentis lui au aguets, me cherchant et désireux d'en finir. J'avais une idée de ma cible et j'avais peu de temps pour en prendre possession. Me hâtant tout en restant cacher dans l'ombre, je me faufilais dans la maison du chef de se village. Je me doutais qu'il m'avais repérer et que je devais me dépêcher, mais je n'avais pas d'autre alternative pour lui parler en me mettant en sécurité. Par chance, le dit chef avait des enfant donc une fillette qui allait m’être utile. Je me glissais dans son ombre et commença à pomper son énergie vitale. De douleur elle se réveilla et hurla de toute ces forces. C'est la que je pris le contrôle. La fillette se leva et avant que son père n'arrive dans sa chambre elle était déjà sortie de la maison. C'est sous ces trais que je me suis diriger vers le lieux ou je le sentais se mage. Quand je l'appercu, la fillette pris ma voix gracieuse et démoniaque.


"Belle nuit n'est il pas ? Je trouve la lune charmante se soir."

La fillette n'avait pas le corps assez solide pour supporter ma force, mais je pouvais tout de même utiliser certaines de mes capacités à travers elle. Elles allaient m'etre utile pour disparaitre loin d'ici sans qu'il ne me suive.

"Avant de commencer le jeu, je vais te citer les regles et le but de se dernier. J'attend de toi un service en échange duquel je partirais loin de cet endroit et de ces gens. Lors de se jeu nous seront trois à participer. La fillette n'aura rien tant que tu respectera se que je te demande et en échange je répondrais à tes questions. Par contre si tu essai de me jouer un sale tour, je tuerais un à un les enfant de se village et elle sera la dernière."

Risquer de ma part, je ne savais pas comment il réagirais et je ne pourrais certainement pas garder la fillette éternellement. Elle allait devoir se reposer pour ne pas mourir d'épuisement. Je sentais déjà qu'elle n'en était pas loin, le temps était contre moi.

"Si tu a des questions c'est le moment sinon le jeu peu commencer. La petite te sera reconnaissante de nous laisser partir sans nous suivre, elle ne veu pas mourir à son âge tu le comprend n'est ce pas ?"

Approximativement il ne restait qu'une petite heure à la fillette avant de s'évanouir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Une petite ville hanté par une démonne...   2/12/2013, 16:24

J'écoute attentivement les dires du démon, sans sourcilier. Plusieurs fois je sent un rictus se dessiner sur mes lèvres. Mais les dernières paroles du démon me font éclater de rire. Un rire que termine moi même en me forçant. Une onde magique légère passe dans ma main droite, et la lame de mon épée se retrouve sous la gorge de la jeune fille. Mon regard deviens alors mauvais.

-Tu n'as pas idée à qui tu demande ça démon. Contrairement à d'autres mages je dispose de quelques atouts qui ferons que je pourrais me retrouver dans les même situation et que cela ne changerait rien. Si ça te chante je veux bien rester une heure à attendre pour voir si tu dis vrai. Alors je te propose que nous jouions tous les deux à mon propre jeu: Celui du chat et de la souris. Tu as deux options: la première tu laisse cette fille tranquille et nous nous en allons de ce village sans que tu ne la tue, et j'écouterais ce que tu as à me demander, ou la deuxième est que nous attendons une heure et nous verrons bien qui de nous deux s'en sortira le mieux. Car crois moi je suis bon à la course.

Je sent la haine et la passion du mal m'envahi. Un sourire plus que mauvais se dessine sur mon visage, un sourire carnassier.

*Si le démon ne se décide pas vite, la tête de la gamine va sauter de son cou, dans une heure au grand max*

-Choisis ta réponse démon: 1 ou 2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midona
niveau 1
niveau 1
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre...
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Une petite ville hanté par une démonne...   4/12/2013, 13:20

Je ne fis pas attention au léger rictus qui apparaissait de temps en temps sur le visage du mage, mais quand sa lame vint se placer sous la gorge de la fillette, je me stoppais de rire. Il était sérieux ou cherchait il a m'impressionner ? Je ne pouvais le sonder comme un vulgaire mortel pour comprendre s'il disait la vérité, c'est un mage ne l'oublions pas. Enfin, je n’eus pas vraiment besoin de cette méthode vu qu'il dévoila lui même sa propre nature. Je pouvais lire le mal dans son regard, le mal était en lui et il devait l'utilisait pour de sombre dessein. Contre toute attente, mon plan et jeu se retourna contre moi. Voila qu'il m'en proposait un autre moins amusant et beaucoup plus risquer. Rien ne disais qu'il allait tenir parole et qu'il ne chercherais pas à me tuer. J'avais une heure approximativement, alors autant l'utiliser avec maestria. Même en tant que grande démone, vu la malédiction me touchant je ne devais pas être une grande menace pour lui et cela m'énervais au plus au point. Je me vengerais quand j'aurais recouvré toute ma puissance.

"Avant de choisir, je veux être certaine que tu ne me trompera pas et tentera pas de me tuer si je choisis le choix numéro un. Se n'est pas que je ne souhaite pas me battre, mais dans mon état actuel cela serais du suicide alors qu'en temps normal je serais un adversaire bien plus coriace et intéressant."

Je commençais à entendre les bruits de porte plus loin. Apparemment le chef avait remarquer l'abcense de sa fille chérie et il ne comptait pas la laisser au griffe du monstre.

"Aller mage des ombres, dit moi ton nom ? "

Je dis cela dans ma langue natal, la vieille langue des démon utilisé seulement par les seigneur de notre race ou les plus vieux. Le surnom lui Mage des Ombre lui allait bien vu son air sombre et démoniaque.


(c'est une coincidence, elle ne connait pas de "mage des ombre" en vérité)


Dernière édition par Midona le 23/12/2013, 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Une petite ville hanté par une démonne...   14/12/2013, 22:23

*Au moins une chose est sur, c'est qu'elle sait ce qu'elle veut. Si elle était plus puissante, elle se serait au moins lancé dans un combat. J'en déduis qu'elle ne va pas pouvoir tenir très longtemps non plus. Soit je la force à sortir du corps de la fille, ou bien je trouve un moyen pour m'éloigné de la ville. Je n'ai aucune envie de discuté avec elle au milieu des gens de cette ville. Le plus étrange c'est que personne dans cette ville ne m'a encore reconnu. Il faut croire que ma réputation n'est pas encore arrivé dans toutes les régions de ce monde...Enfin bon, que faire...*

Ma lame toujours sortie et sous la gorge de la fille, je réfléchis. Plus les secondes passent, et plus les villageois commence à être alerté par la disparition de la jeune demoiselle, fille du maire. Il me viens alors une idée. Je réuni les quelques connaissances que j'ai de sa langue pour lui adresser la parole.

-Je te fait le serment sur ma vie, de ne pas te toucher. Je fait le serment sur les divinités des ombres de ne pas attenté à ta vie. Si je venais à le faire, que la Déesse des Âmes et des Ombres abatte sa sentence, et prenne ma vie...Et maintenant sors de ce corps, je te rejoindrais pour parler avec toi.

Je regarde la fille dans les yeux, pour laissé le temps à la démone de s'en aller. Dans le peu de lumière qu'offre les torches de la ville, je vois l'ombre de la fille se modulé avant de reprendre une forme normal tandis qu'une autre partie s'en va. Je plante alors mon épée dans le sol juste derrière la fille après que l'ombre s'en soit aller. Un pentacle apparaît au sol, aux pieds de la fille. Un Halo blanc en sors enveloppant ce cors jeune et frêle. Je me place face à elle et tend les bras en croix, et lance à voix haute:

-Démon ! Sors de ce corps !

Le halo blanc s'intensifie, et aveugle tout ceux aux alentours, avant qu'elle tombe au sol. Je la rattrape in extremis. Je la porte dans mes bras et la dépose dans les bras de son père. Je donne alors une missive à sa femme.

-Veuillez envoyer la somme inscrite sur ce papier à l'Ordre des Mages. Bonne soirée, et coulez de beaux jours paisibles.

Je quitte alors le village à dos de cheval. Au bout de quelques heures, j'arrive non loin d'une colline cacher par des arbres. J'y fait alors un feu et m'assois près de celui-ci.

-Tu peux prendre place démone. Au fait, quelle est ton nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midona
niveau 1
niveau 1
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre...
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Une petite ville hanté par une démonne...   23/12/2013, 13:39

Je n'en demandais pas autant, mais au moins maintenant j'avais sa parole qu'il ne tenterais rien contre moi. Cet humain me semblait étrange, pourquoi acceptait-il ainsi de me venir en aide alors que je suis un démon responsable de la mort de bon nombre des siens ?? Ces êtres pouvaient donc basculer dans l'ombre aussi facilement ?? Cela faisant d'eux des serviteurs facilement influençable et donc peu viable. Je devais me méfier de lui, même s'il avait promis devant une divinité dont j'ignorais l’existence et qui ne m'importait peu. Enfin, je vais tout de même faire se qu'il me dit et prendre la porte qu'il m'offre. S'il trahis sa promesse en m'attaquant, je me défendrais tout en sachant que ma victoire était impossible. La fuite par contre semblait toujours une option exploitable.

Enfin , pour le moment je m'extirpais de l'ombre de la fillette et la rendais donc à la lumière. Il lui restait peu d'énergie, mais ces jours n'était pas menacer. En m'éloignant doucement, je compris se qu'il voulais faire quand il planta son épée derrière la fillette et qu'un pentacle se dessina. Pas besoin de rester ici plus longtemps, je me faufilais d'ombre en ombre pour m'éloigner du halo lumineux qui se formait dans la zone ou je me trouvais. Cette attaque m'aurait fais bien du mal à mon avis, et cela confirmais le fais que ma puissance était au déclin. Vivement que je la retrouve pour leur montrer le vrai visage des démon. Je n'assistais pas à la mise en scène qu'il fit pour leur faire croire qu'il avait réussi. Retournant à ma cachette, je mis en réserve l'énergie que j'avais pris à cette petite créature. Autant avoir des réserve disponible en cas de besoin, surtout qu'il allait essayer de me retrouver pour que nous parlions. Je me posais bon nombre de question comme par exemple comment avait il appris l'ancien dialecte démoniaque. Au bout de quelques heures, je le vois arriver à cheval et allumer un petit feu en attendant ma venu. Il semblait savoir que je me trouvais non loin vu qu'il ma parla et me demanda mon nom. Je ne savais quoi penser de cet homme étrange qui ne correspondais en rien à se que je savais des autres humains. Comme il me l'avais demander, je sortie de l'ombre et me dévoila sous ma forme de "chibi" démone me venant de la malédiction. Prendre ma véritable apparence me coutais un peu d'énergie et je ne devais pas la gaspiller. Je m'assis en face de lui, de l'autre coté du feu. Plantant mon regard dans le sien.


"Dans ton monde j'ai plusieurs nom, tel que Ireth Tinúviel pour chez les Elfes. Ceux de ta race me nomme Midona Asura."

Je me demande s'il va reconnaitre mon nom ?? Je ne pense pas, cela fais un petit moment que je ne suis venu sur ces terres. Mon nom elfique était le plus connu et je suis certain que tout ceux de cette race inférieur s'en souviendrais.

"Alors dit moi humain, pourquoi veux tu me venir en aide ? Et que crois tu que je puisse te demander ?? Je voudrais savoir se que tu pense de moi avant de te parler de mes petits problèmes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Une petite ville hanté par une démonne...   19/1/2014, 17:42

J'écoute attentivement sa réponse tout en fixant les flammes du feu. Autour de nous il n’y a que le silence de la nuit. Le doux bruit du vent soufflant dans les feuilles des arbres me fait sourire. Alors que Midona fini sa réponse, j’esquisse un sourire avant de mettre mes mains croisés devant mes lèvres cherchant dans ma mémoire les quelques informations qu’il recèle à l’évocation de ce nom. Après quelques instants à rester dans le silence, je prends une bûche que je jette dans le feu. Une main sous le menton, et l’autre sur ma jambe, je me cale au mieux sur le rondin qui me sert de siège.

-Midona Asura…dans ce monde tu es souvent représenté comme une démone, n’apportant que le malheur et la destruction. C’est aussi la plus part des descriptions que les hommes donnent à des êtres qu’il appelle le plus souvent « créatures du diable », ou bien des « créatures maudites ». Mais le plus intéressant dans ce qui est raconté, est une légende. On prétend que cette démone recel un pouvoir tellement immense, qu’il lui permet d’être à la tête de ceux qui se trouvent au-delà de la forêt noire, plus communément appelé « zone maudite », dernier vestige de la bataille entre des êtres du chaos, elfes, nains, et humains. Mais il y a encore plus intéressant…

Je lève alors la main posé sur ma jambe et claque des doigts. Un pentacle, dont le feu se situe au centre apparaît alors au sol, encerclant la colline. Je regarde alors Midona se sentir assez mal à l’aise, esquissant des rictus de nervosité. Je la regarde alors avec un sourire carnassier.

-Le plus drôle dans cette légende c’est que l’on prête à cette démone le pouvoir de se mouvoir dans les ombres, et de volé l’énergie de ceux dans lesquels elle se mouvoit.

La main toujours en l’air, je claque à nouveau. Le pentacle se modifie, libérant Midona d’une souffrance que j’aurais pu faire plus vive. Le pentacle modifié empêche Midona de se mouvoir hors de la limite défini par celui-ci. Mon sourire carnassier disparaît, pour retrouver un visage plus serein.

-Je pense que tu es celle dont parlent les légendes. Avec notre discussion de tout à l’heure, et mon ordre de mission, j’ai pu déduire que tu cherches à ressourcé tes pouvoirs, sinon pouvoir est ce que les morts que j’ai ausculté n’ont plus d’essence vitale ? Tout simplement parce que tu en as besoin pour régénéré tes pouvoirs. Ah et si tu avais été en mesure de te battre au village tu l’aurais fait. Ne crois pas que j’en ai quelque chose à faire si je devais tuer un humain, quel qu’il soit. Cela aurait effectivement quelques incident dans ma carrière, mais tué un humain manipulé par un démon vois-tu, est mieux vue. Si je veux t’aider, c’est pour éviter d’avoir encore à entendre que d’autres villages sont à sauver. Certes cela me ferait de l’argent en plus, mais à trop te laisser engrangé de la puissance, tu finirais par être bien trop dangereuse. Je pourrais te tué ici et maintenant, mais je trouve que ce serait un peu trop facile.

Je joins alors mes mains. Je les appose ensuite sur le rondin sur lequel je suis assis, et le modifie pour en faire un siège de bois un peu plus confortable, avant de reprendre mon discours.

-Je pense que tu pourrais me demandé une alliance, un pacte de non-agressions, ou encore une aide pour retrouver une puissance perdu, ou bien d’augmenté ta puissance. A vrai dire, à part ça je n’ai aucune idée de ce que tu pourrais me demandé. J’aimerais bien l’entendre, je verrais suivant ta réponse, si je te laisse en vie ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midona
niveau 1
niveau 1
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre...
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Une petite ville hanté par une démonne...   1/2/2014, 12:51

Je ne savais pas dans quel traquenard j m'étais fourrer toute seule en plus. Malgré la promesse qu'il avait fait, je sentais maintenant un changement dans son comportement. L’évocation de mon nom dans sa langue sembla lui rappeler de nombreuse chose. Y réfléchissant, il me regarda et sourie d'un air qui ne me rassura pas, bien au contraire. Il commença à me conter se qu'il savait de moi et des légendes me concernant. Tous était vrai et peu exagérer. Lentement je replongeais dans le passé, revivant les scène de ma vie les une après les autres. Les moments passer avec ma famille en terre démoniaque avant que j'y soit banni, mon premier amant qui m'appris les joie des moment les plus intimes d'une vie et enfin, les batailles passer au coté de mon père avant qu'il ne tombe au champs d'honneur. Tout cela était loin maintenant et pourtant je rêvais d'y revenir un jour. Retrouver ma véritable forme et ma puissance. Revoir ma mère, celle qui m'avait condamner, ignorant que j'étais sa  propre fille.

Un claquement de doigt me ramena à la réalité et j'eu juste le temps de sentir la magie à l'oeuvre avant de voir un cercle magique d'une taille démesuré se former en dessous de nous. Une légère douleur me tirailla et au regard de l'humain je compris qu'il en était à l'origine.

- Le plus drôle dans cette légende c’est que l’on prête à cette démone le pouvoir de se mouvoir dans les ombres, et de volé l’énergie de ceux dans lesquels elle se mouvoit.

Le traître, il ne comptais donc pas respecter la promesse qu'l avait faite quelques heures plus tôt. La rage commença à s'installer en moi, mais se fus la peur qui était plus forte. Je n'avais pas encore assez de puissance pour réussir à m'échapper. S'il le voulait il pouvait me détruire ici et maintenant, je le savais et lui aussi. Nos regard se croisèrent quelques instant puis il claqua de nouveau des doigts. Le sort changea et la douleur s'estompa. Maintenant je me sentais juste prisonnière, enfermer comme une bête. Son visage montrait diverse expression à tour de rôle, impossible de deviner ces actions grâce à cela. J'étais vraiment dans une position désavantageuse et cela me déplaisais grandement. Continuant ces explications, il en vint par avoir pitié de moi. Cet humain, se mage était vraiment de la pire espèce. Enfin, venant d'une démone je ne pouvais pas vraiment juger, mais il me rappelais assez bien ceux de ma propre race. Il aurait été un être du chaos remarquable.

- Je pense que tu pourrais me demandé une alliance, un pacte de non-agressions, ou encore une aide pour retrouver une puissance perdu, ou bien d’augmenté ta puissance. A vrai dire, à part ça je n’ai aucune idée de ce que tu pourrais me demandé. J’aimerais bien l’entendre, je verrais suivant ta réponse, si je te laisse en vie ou pas.

Il avait presque compris mon problème finalement, mais je commençais à douter de se qu'il ferais. J'avais également compris qu'il était homme à relever les défis dangereux ce qui pouvait peu être m'aider. L'observant pendant quelques instants, je me mit à sourire en pensant au pacte dont il m'avait parler. Tien et si je tentais...


"Tu est malin pour un humain, d’ailleurs tu est le plus intéressant de tout ceux que j'ai rencontrer."

Je fis voler jusqu'à moi une branche du feu qui se consumait doucement. Je devais jouer un jeu dangereux pour sauver ma vie et pourquoi pas le faire venir de mon coté.

"Tu as trouver la raison de ma venu, je cherche à retrouver ma puissance passé qu'une malédiction enferme au plus profond de moi. Imagine si les légendes disent vrais, imagine la puissance que je pourrais développer et maintenant imagine le duel magnifique que je pourrais t'offrir !! Cela serait bien plus intéressant que de s'attaquer à moi alors que je suis diminuer au point de ne pas pouvoir vivre sans l'aide des mortels."

S'il avait une once de jugeote, il refuserait c'était évident, mais j'avais appris, à leur dépend, que les humains étaient friand de challenge et que leur orgueil les guidaient souvent dans des choix fatal.

"Par contre, je trouve qu'il serait dommage de ne pas profiter des deux grandes puissances, que nous pourrions associer, pour en faire une dépassant toutes les autres. Aucun mortel, immortel, ou être chaotique ne pourrait rivaliser avec nous et nous pourrions guider le monde à notre guise. Pour cela, il faux seulement que la puissante malédiction m'entravant soit levée."

Deux choix difficile qui me permettrais de redevenir celle que j'étais avant que ce connard d'elfe ne me prive de mes pouvoirs. Je ne savais pas se qu'il choisirait, mais je sentais qu'il ne resterait pas indifférent devant ces propositions alléchantes.


Dernière édition par Midona le 24/1/2016, 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Full Métal L'Alchemist
niveau 5
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 25
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Une petite ville hanté par une démonne...   3/3/2014, 12:34

"Par contre, je trouve qu'il serait dommage de ne pas profiter des deux grandes puissances, que nous pourrions associer, pour en faire une dépassant toutes les autres. Aucun mortel, immortel, ou être chaotique ne pourrait rivaliser avec nous et nous pourrions guider le monde à notre guise. Pour cela, il faut seulement que la puissante malédiction m'entravant soit levée."

Alors que je fais mine de l’écouté, ces mots résonnent à mes oreilles. Et ils me semblent chanter une litanie douce et envoûtante. La proposition de Midona me fait autant plaisir qu’elle m’effraie. La raison ? La puissance qui est donné aux légendes. Ces mots me plonge dans une profonde réflexion. Je m’assis en tailleur. Joignant mes mains, paumes l’une contre l’autre, je ferme les yeux et respire.

*Combien de foi en ai-je rencontré ? Combien de foi est-ce que la hauteur de leur légende étaient fondés ? Il y a parfois des héros qui sont au-dessus de leur légende. Est-ce que je pourrais faire partie de ces grands héros ? Pas si je m’allie à elle je pourrais avoir une puissance au-delà de toute imagination. Mais j’ai lus aussi bon nombre d’histoire où celui que l’on dit héro se fait trahir par celui qui lui a proposé de l’aider en échange d’une aide. Aider cette démone, c’est aussi sceller mon destin, et celui de l’humanité. Je n’ai aucune idée de ce qu’il y a de l’autre côté de la zone maudite. Et qui sait ce qu’elle pourrait faire une foi sa puissance retrouvé. Qui sait si elle ne sortirait pas de cette forêt avec une armée encore plus grande que toute l’humanité réunis…je connais peu de sceau pour sceller la puissance de quelqu’un…mais je connais un sceau qui pourrait peut-être m’éviter des ennuis à moi, et à ceux de ma famille, et surtout à mon fils.*

Les yeux fermés, je chante un ohm profond. Puis un autre, et encore un autre. Je sens alors la paix s’installer en mon cœur. Lorsque j’ouvre les yeux, une aura bleuté m’enveloppe, et mes yeux sont devenus blancs. Je me relève, les mains toujours jointe. Je regarde alors dans la direction de Midona qui semble ne plus savoir où se mettre. Je déjoins mes mains, pour tendre ma main gauche vers elle. Un pentacle apparaît derrière, lui attachant les poignets, les chevilles, et le cou. De la même main je fais un geste. Le pentacle la soulève dans les airs à la hauteur de mon regard. Je m’adresse à elle avec une voix rauque.

-Voici ma réponse démone. Je t’aiderais à retrouver ta puissance. Néanmoins, et je pense que tu le comprendras, je me dois d’assuré la sécurité de ma famille et de moi-même. Je vais apposer un sceau dans ton corps. Cela ne devrait normalement ne modifié aucunement ta structure magique. Ce sceau a une particularité : Si tu tentes de t’en prendre à moi ou quelqu’un de ma famille, tes entrailles te brûleront bien plus fort que les flammes de l’enfer. Si ma famille ou ma descendance viendrait à mourir, tu en mourrais aussi. Néanmoins je tiens aussi à te protéger de ceux qui voudraient faire de toi leur esclave : le sceau agira pour qu’aucun membre de ma famille ne te manque de respect. Mon but n’est pas de faire de toi un serviteur de ma famille, mais d’avoir une assurance que rien ne me sera fait. Nos vies désormais sont liées.

J’ouvre alors la bouche. Un halo rouge et bleu en sort, qui doucement et délicatement rejoint la bouche de Midona. Le halo lui force à ouvrir la bouche. Il entre dans son corps pour se fixer au niveau de son cœur. De ma main droite rester le long de mon corps jusque-là se tend. Une lance sacrée se dégage alors de mon sac, et viens se glisser dans la dite main. Je perçois alors le sceau. Je prends la lance à pleine main et la plante dans le sceau, ce qui fait hurler Midona de douleur. La lance s’incruste alors dans le sceau, lui donnant une forme différente.

Une foi le sceau fait et sceller, la magie s’arrête. Full tombe alors au sol épuisé, il s’endort alors comme une masse, sans pouvoir agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midona
niveau 1
niveau 1
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre...
Date d'inscription : 30/01/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Une petite ville hanté par une démonne...   24/1/2016, 17:21

Il m'écoute au moins ? J'ai limite l'impression de parler dans le vide, qu'il prépare quelque chose. J'espère que je me trompe, mais mes pré-sentiment sont rarement faux. Cela se confirme quand il commence a chanter un ohm profond et qu'un aura bleuter l'entoure. Je me suis fait prendre comme une idiote et je n'ai pas le temps de fuir. Même dans l'ombre autour de nous je ne pourrais me cacher. Que faire, mince je suis trop bête !!

"Qu'est-ce que tu prépare ? Arrête !"

Quand il ouvre enfin les yeux, il tend sa main vers moi et la tout mon être me dit de fuir le plus loin possible, mais trop tard. Un pentacle apparu derrière moi me bloque et me retient complètement. J'ai vraiment été trop bête de croire que je pouvais lui faire confiance. Dans mes yeux pouvais se lire un mélange de de terreur et de rage. Si j'avais juste un brin de ma puissance initial, je l'aurais détruit pour sa trahison.

-Voici ma réponse démone. Je t’aiderais à retrouver ta puissance. Néanmoins, et je pense que tu le comprendras, je me dois d’assuré la sécurité de ma famille et de moi-même. Je vais apposer un sceau dans ton corps. Cela ne devrait normalement ne modifié aucunement ta structure magique. Ce sceau a une particularité : Si tu tentes de t’en prendre à moi ou quelqu’un de ma famille, tes entrailles te brûleront bien plus fort que les flammes de l’enfer. Si ma famille ou ma descendance viendrait à mourir, tu en mourrais aussi. Néanmoins je tiens aussi à te protéger de ceux qui voudraient faire de toi leur esclave : le sceau agira pour qu’aucun membre de ma famille ne te manque de respect. Mon but n’est pas de faire de toi un serviteur de ma famille, mais d’avoir une assurance que rien ne me sera fait. Nos vies désormais sont liées.

Que quoi ?? Je n'ai pas tout bien compris, mais il ne me laisse pas le temps de poser la moindre question et il met fin à son sort en implantant en moi sa malédiction. Ma rage s'efface quand je le vois attraper une lance de lumière. D'un geste il la plante, me faisant hurler de douleur. Une tel douleur que je pensais mourir encore et encore, mais elle ne se stoppait pas. Quand enfin cela prit fin, je retombais par terre et lui aussi. J'eu beaucoup de mal à me mouvoir jusqu'à lui et quand enfin au bout de plusieurs minute je fus juste au dessus de lui, je levais le bras pour le frapper, mais la force me manqua. Je m’effondre alors sur lui et le regarde avec une haine flamboyante dans les yeux.


"Si tu crois que je vais en rester la, c'est bien mal me connaitre. Si nous somme lier alors je serais ton ombre jusqu'à se que tu tienne ta promesse. Tu ne te débarrassera plus de moi et tu sera le seul à entendre ma voix. Même si je ne me nourris pas de ton énergie, tu sera mon cocon protecteur dans lequel je referais mes forces."

Dans ma main je réussi a concentré se qui me restais d'énergie pour lui faire une marque bien dissimulé. Dans cette marque, se petit sceau se trouve mes paroles. Se n'est pas un sceau puissant, mais difficile à repéré. Je m’effondre ensuite dans l'ombre du mage pour refaire mes forces. Quand il se réveillera, je lui ferais comprendre qu'il ne pourra pas se débarrasser de moi maintenant et que nous devrons cohabiter quelque temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite ville hanté par une démonne...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite ville hanté par une démonne...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon petit coin miiia
» 02.03/17.C.Allemagne - Dresde, une petite ville sans histoires... Ou presque...
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» urgent PAYRA 3,5 kg en fourrière ESPAGNE euthanasie prévue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mondes Elfiques et Magiques :: Monde des hommes :: Autres lieux-
Sauter vers: