S'enregistrerAccueilFAQConnexion

Partagez | 
 

 De retour au havre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LinaewenLaurelin Eledhwen
niveau 12


Nombre de messages : 956
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: De retour au havre   12/3/2014, 16:16

Sortant de l'infirmerie de la capitale, Lilo s'était dirigée vers la forêt. Elle avait décidé de passer à son ancienne demeure, son havre de paix. Elle laissa son cheval libre d'aller où lui plaisait et grimpa à l'arbre où se trouvait sa maison. Elle la retrouva, poussièreuse mais intacte. Elle commença par tout ouvrir, portes et fenêtres puis passa chiffon, balai et serpillère, secoua coussins, couvertures, rideaux et tapis. En quelques heures, le havre avait retrouvé tout son éclat et brillait au soleil. Elle déplaça quelques coussins sur la terrasse et s'y allongea, reposant son corps fatigué. Puis, elle commença à raconter des histoires de son enfance en ce lieu en caressant son ventre avec douceur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondeselfiqsmagiqs.one-forum.net
LinaewenLaurelin Eledhwen
niveau 12


Nombre de messages : 956
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: De retour au havre   21/7/2014, 14:33

Les quelques jours qui suivirent se déroulèrent comme dans un rêve. Elle faisait de longues promenades à cheval et se consacrait aux arts, aussi bien domestiques que martiaux. Et grace au repos, son corps se consacrait entièrement au bien être de l'enfant.
Malgré tout, cette période de calme s’apprêtait à s'achever.

C'était pourtant une belle matinée. Lilo s'exerçait tranquillement devant chez elle à des mouvements d'épée très lents et précis, concentrée à l'extrême.
Soudain, elle entendit au loin le grincement d'une carriole, et le pas de deux chevaux, qui n'allaient pas au même rythme. Elle en déduisit qu'ils n'étaient pas attelés tous les deux. Il devait s'agir d'un marchand et de son escorte. Elle décida de rentrer avant qu'ils n'arrivent en vue de sa demeure, et verrouilla la porte derrière elle.
Elle gravit rapidement les étages et s'installa près d'une fenêtre d'où elle pouvait observer l'extérieur sans être vue.

Quelques instants plus tard, elle vit entrer dans son champ de vision la carriole, et fut très surprise de voir Arc T'ill Illan la guider, alors qu'il s'agissait d'une humble charrette, à peine bonne à transporter des paysans. Si c'était ainsi qu'il comptait venir la chercher pour la ramener, il pouvait toujours rêver.
Elle quitta son poste d'observation avec dédain, sans chercher à voir le second cheval ni son cavalier, et se prépara à faire la sourde oreille aux demandes de son mari.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondeselfiqsmagiqs.one-forum.net
Arc T'ill Illan
niveau 12


Nombre de messages : 908
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: De retour au havre   21/7/2014, 16:10

Nous avançons d’un pas rapide. Les chevaux souffle de temps en temps, tout en chassant les quelques mouches qui les harcèles. Les arbres défilent tandis que je discute avec le coursier. Alors que nous arrivons je constate que les fenêtres sont fermés. Intrigué je lève la main droite et claque des doigts. Je visionne alors les fenêtre comme si elles n’existaient pas, et trouve lilo en train de me regarder. Je remarque un bref instant une lueur étrange dans son regard avant qu’elle ne quitte la fenêtre. Ce qui me pousse à une réflexion rapide, tout claquant des doigts de la même main pour annuler le sort.

*Lilo est une elfe noire. De ce que je sais ils sont friands de ce qui est luxueux, ou du moins un tant soit peu raffiné. Soit c’est la charrette qui pose problème, soit c’est ma présence. Comme je suppose que cela fait quand même un bout de temps que je ne suis pas venu la voir, je suppose qu’une carriole de cette envergure ne doit pas être à sa hauteur. Que la magie entre en scène.*

Une fois arrivé devant le perron, je claque des doigts de la main gauche. La charrette voit son bois se lisser. Un double fond se forme à la base du corps de celle-ci, où se rangent alors les affaires que j’avais emporté. Au-dessus du tout, se dresse une grande toile blanche. Le siège où je suis assis ne change pas, et des coussins doux et moelleux se place sur le plancher amovible faisant offices de matelas.

Je regarde le coursier descendre de son cheval. Attacher celui-ci à un poteau de l'entré et toquer à la porte, à la manière des coursiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LinaewenLaurelin Eledhwen
niveau 12


Nombre de messages : 956
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: De retour au havre   21/7/2014, 16:40

Lilo regarda par la fenêtre. Un coursier royal. Elle descendit à vive allure et lui ouvrit, l’entraînant vivement à l'intérieur avant de refermer la porte précipitamment derrière lui, sans oublier de verrouiller à nouveau. Elle le poussa violemment contre le battant.

Qui êtes-vous ? Que voulez-vous ? Et que venez-vous faire ici avec cet homme ?

Le pauvre homme un peu secoué reprit ses esprits et sa dignité avant de répondre :

Je suis un messager de la reine, elle vous fait demander au palais sur le champ pour une affaire très urgente, ainsi que votre mari. Quoi que vous ayez en tête, vous êtes sommée de partir toutes affaires cessantes.

Lilo pesta, demanda au messager de l'attendre sans bouger, et partit prendre quelques affaires. Pendant ce temps, celui-ci se demanda comment il avait pu être assez sot pour croire que la grossesse pouvait affaiblir une elfe dotée d'un tel caractère. Elle revint quelques minutes plus tard avec une besace remplie de vêtements et une respectable quantité d'armes entourées d'une pièce de tissus.

Elle ouvrit la porte et se dirigea sans mot dire vers son écurie, d'un pas ferme et résolu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondeselfiqsmagiqs.one-forum.net
Arc T'ill Illan
niveau 12


Nombre de messages : 908
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: De retour au havre   21/7/2014, 17:17

Alors que le coursier vient à peine de toquer à la porte, que je le vois comme appert à l’intérieur. Je vais pour lui crier quelque chose mais j’entends alors mon épouse houspiller le pauvre coursier qui n’avait rien demandé à personne. Lorsque j’entends la façon dont elle parle au coursier, je sens qu’elle est à la imite de la rage noire.
Lorsque soudain elle sort, en faisant claquer la porte et se dirige vers les écuries. A ce claquement, un souvenir me revient en tête. Un souvenir datant de la dernière guerre que ce monde est connue.
J’étais avec elle, à l’infirmerie. J’avais appris qu’elle avait bataillé sans relâche. Elle m’avait alors tenté de me faire comprendre à quel point son mental est résistant, et je n’ai compris ses paroles que maintenant.


*En faites ce n’était pas du fait de la qualité de la charrette mais du fait qu’elle est tout à fait capable de se débrouiller seule. Même si elle est tout à fait capable de monté à cheval, je pense savoir ce que je peux lui dire. Mais après qu’elle se soit calmé.*

Sans ciller, je lui lance :

- Bonjour mon amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LinaewenLaurelin Eledhwen
niveau 12


Nombre de messages : 956
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: De retour au havre   24/7/2014, 09:40

Lilo atteignait l'écurie quand son mari la salua. Elle lui répondit simplement par un 'Bonjour' d'un ton froid et ferme. Elle entra et referma derrière elle, puis se dirigea vers son cheval, qu'elle salua avec douceur. Elle le flattait de gentilles paroles alors qu'elle l'étrillait, le brossait et curait ses sabots. Puis elle lui natta la crinière et la queue comme le voulaient les circonstances. Elle agissait avec dextérité et un magnifique treillage de crins fit bientôt son apparition le long de l'encolure de l'animal.

Elle se dirigea ensuite vers une sorte de placard, où elle entreposait ses affaires de voyage. Elle sortit ainsi un large pantalon couleur ivoire, des bottes noires à rangées de boutons de nacre, une chemise blanche à col et poignets de dentelle, et une veste verte qui comportait les mêmes boutons que les bottes.

Elle harnacha ensuite son cheval. Elle posa sur son dos un tapis de selle du même vert que sa veste, puis vinrent une selle et une bride de cuir noir ornés de filigranes d'argent. Elle attacha solidement ses affaires derrière sa selle, et, d'un mouvement souple, elle se mit en selle.

Pendant ce temps, le coursier avait rejoint son cheval, et Arc T'ill Illan par la même occasion. Il avait silencieusement hoché la tête quand il avait entendu la guerrière répondre aussi froidement à son propre époux. Il se racla la gorge avec gêne.

Votre épouse est tout à fait... charmante commença-t-il. Malgré tout, je l'imaginais... plus douce. Monsieur, loin de moi l'idée de vous offenser, mais, elle me semblait beaucoup moins effrayante sur un champ de bataille, bien que tout aussi impressionnante. Elle a l'air plus bienveillante en combattant ses ennemis qu'en nous recevant. L'aurai-je offensée de quelque manière ? s'enquit-il.

Quelques échanges de paroles plus tard, elle sortit de l'écurie, se tourna vers eux, prononça deux mots : En avant. et prit la direction de la capitale.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondeselfiqsmagiqs.one-forum.net
Arc T'ill Illan
niveau 12


Nombre de messages : 908
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: De retour au havre   3/12/2014, 22:24

Je la regarde s'en aller préparer son cheval. Je me sent mal de la voir réagir ainsi, mais je sais que je l'ai plus qu'offensé en voulant lui facilité la tâche.

*Comme me dirait une amie de longue date, que je n'ai pas vue depuis bien longtemps : Je ne suis pas en porcelaine, je ne risque pas de casser au premier coup de vent.*

J'écoute le messager me parler avant de lui répondre.

-Elle a son caractère, et c'est justement ça qui ma plaît chez elle. Mieux vaut être son ami que son ennemi, et il faut croire que j'ai encore beaucoup de chemin à parcourir pour devenir un mari qui lui convienne. Je vous rassure, vous ne l'avez en aucune façon offensé. Elle est ainsi, et je l'aime comme tel. Je doit être un peu maso aussi.Dis-je en le regardant avec un grand sourire.

Après quelques échanges Lilo sort de l'écurie, sur son cheval. En deux mot elle prend alors la tête de l'expédition, direction le palais d'Artanis.

Le chemin est long, et il nous faut nous arrêter pour la nuit. Le messager nous dit que nous devrions arriver au château durant le lendemain après-midi.

Je détache les chevaux, pour leur posé un licou, leur laissant tout le loisir de brouter l'herbe en paix. Je me place au milieu de la clairière où nous avons établi notre campement. Quelques paroles, un peu de magie, et celle-ci se trouve protégé contre les prédateurs.

Je regarde alors ma femme et lui demande avec un grand sourire :


-Mon amour, es-tu encore assez en forme pour aller dormir, ou bien encore assez énergique pour m'accompagner chasser le dîner ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LinaewenLaurelin Eledhwen
niveau 12


Nombre de messages : 956
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: De retour au havre   12/12/2014, 14:31

Quand ils arrivèrent dans la clairière, le soir tombait, et le messager leur fit signe de s'arrêter. Lilo fulminait intérieurement mais elle obtempéra. Elle mit souplement pieds à terre, et commença à détacher ses bagages de la selle. Quand Arc T'ill Illan plaça sa protection magique, elle frémit, son sang se glaça, et elle cessa ce qu'elle faisait, laissant son cheval harnaché, qui tourna vers elle un regard inquiet. Malgré tout elle se persuada que tout allait bien se passer. Elle allait se remettre à l'ouvrage quand tout bascula. Il lui proposait d'aller à la chasse. A la chasse ! En tenue d’apparat, après des heures de voyage ! Alors qu'il se trimbalait avec un véhicule bon pour les camelots, et qu'il avait participé à des campagnes militaires, il n'avait même pas eu la prévoyance d'emporter de quoi se sustenter !

Elle se tourna lentement vers lui et le fusilla du regard.

Tu vas me faire croire que ton encombrant fourre-tout qui nous retarde depuis le départ et nous oblige à nous arrêter pour la nuit ne contient même pas les vivres nécessaires au voyage ? dit-elle d'un ton moqueur.

Elle réajusta ses paquets sur le dos de son cheval et se remit en selle. Elle refusait de se laisser traiter comme une vulgaire couveuse. Malgré l'enfant qu'elle portait, elle restait une guerrière et une elfe. Elle partit au pas, le dos droit et l'air digne. En quittant la clairière, elle leur lança :

Bonne nuit messieurs, je vous retrouverai au lever du soleil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondeselfiqsmagiqs.one-forum.net
Arc T'ill Illan
niveau 12


Nombre de messages : 908
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: De retour au havre   30/1/2015, 10:57

A sa dernière phrase, je ne me sent pas bien. Je la regarde alors commencer à s'en aller. Je jette un regard au coursier de la reine, qui lui se sent un peu gêner, mais qui s'y fait, après tout celui-ci en avait vu d'autres, voir même bien pire.

Je prend alors mon bâton et quelques provisions, et me décide à la suivre, quitte à la suivre dans le silence, quitte à ce qu'elle m'en veuille de l'avoir suivit. Avant de partir, je préviens le bonhomme que nous nous reverrons le lendemain à l'heure qu'avais dit ma femme.

J'entre alors dans la forêt la suivant de loin. Du fait de ma tenue voyante je ne cherche pas vraiment à me cacher.


*J'ai tellement de questions à te posé mon amour. Mais j'attendrais le temps qu'il faudra pour te les posé. C'est vrai que j'ai du mal à posé des questions aux autres, préférant en garder bon nombres sans réponses, à part celles que je me donne à moi même...en y repensant c'est vrai que je ne lui ai pas beaucoup parler ces derniers temps...Il doit y avoir de ça sans doute, pour qu'elle me rejette comme ça aujourd'hui...ça me parait un peu simple comme raisonnement mais au moins il parait logique. Mais il n'y a sans doute pas que ça. Suivre et attendre.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LinaewenLaurelin Eledhwen
niveau 12


Nombre de messages : 956
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: De retour au havre   14/2/2015, 14:23

Elle fit quelques lieues et se retourna, tout d'un coup, pour lui faire face, un air las sur le visage.

Que me veux-tu donc cette fois ? soupira-t-elle.
J'en ai assez de ce petit jeu. Tu me prends pour quelqu'un que je ne suis pas. Je ne serai jamais cette fragile porcelaine qu'il faut couver et choyer. Quand je t'ai épousé, je pensais que tu l'avais compris.

Elle lui tourna alors le dos et remis son cheval en route.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondeselfiqsmagiqs.one-forum.net
Arc T'ill Illan
niveau 12


Nombre de messages : 908
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: De retour au havre   14/2/2015, 15:32

Lorsqu'elle se retourne face à moi, j'arrête immédiatement de marcher. Je la regarde dans les yeux, en l'écoutant. Puis elle reprend son chemin.

- Quand je t'ai épouser, je savais que j'épousais une guerrière. Après la guerre, j'ai compris que tu étais et est toujours une femme forte et capable de te débrouiller toute seule. Pour tout te dire tu es même ma première de ce genre, ce qui n'est pas pour me déplaire. Mais...

Je la regarde continuer de marcher, toujours sans se retourner.

- Mais qu'est-ce qui te fait croire que je te prend pour quelqu'un de fragile ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LinaewenLaurelin Eledhwen
niveau 12


Nombre de messages : 956
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: De retour au havre   2/9/2015, 16:03

Elle s'arrêta de nouveau et poussa un très profond soupir. Puis elle redressa ses épaules courbées et s'efforça de se maîtriser afin d'empêcher tout tremblement de percer dans sa voix.

Je vois bien que tu cherches à me protéger, et je le comprends, mais j'ai vu ton regard face à mes blessures, j'ai entendu tes paroles qui voulaient me dissuader de partir pour le champ de bataille. Je ne veux pas vivre ça. Je comprends que tu veuilles que nous soyons heureux pour l'éternité, mais cela devient insupportable. A notre retour, je ne rentrerai pas chez nous. J'irai retrouver mon ancien foyer.

Elle ne s'était pas tournée vers lui pour parler.

Elle essuya discrètement une larme qui avait coulé sur sa joue, témoignage de ses regrets. Quand elle l'avait épousé, elle avait cru au plus profond d'elle-même qu'ils pourraient être heureux pour toujours, et fonder une famille, mais elle percevait que l'arrivée de l'enfant avait anéanti ses espoirs et ses rêves, qu'Arc voulait par dessus tout devenir un père, et que pour cette raison il n'était plus et ne serait sans doute plus jamais l'amant qu'elle avait connu. Cet homme plein de fougue qu'elle avait aimé se changeait en un patriarche prudent. Elle ne le reconnaissait plus, et cela lui brisait le coeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondeselfiqsmagiqs.one-forum.net
Arc T'ill Illan
niveau 12


Nombre de messages : 908
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: De retour au havre   3/9/2015, 23:08

Je la regarde, l'entend soupirer, pour ensuite se redresser et m'adresser la parole. J’écoute ce qu’elle me dit avec attention. Lorsqu’elle finit de parler j’ai l’impression que le monde tourne autour de moi. Je m’assois alors sur une souche d’arbre juste à côté de moi. Pendant quelques instants j’ai l’impression que le monde s’effondre. Que je ne pourrais jamais récupérer cette femme que j’aime, et que mon comportement a fait que nous allons vivre chacun de notre côté.

Soudain une étincelle de raison s’allume dans mon esprit. Quelque chose me dit que rien n’est encore perdu, mais qu’il me faudra avoir de la patience, pour qu’elle puisse à nouveau me faire confiance.


*Décidément, cette femme est une perle, et je ne regrette pas une seule seconde d’être marier avec elle.*

Je me lève, prend appuis sur mon bâton pour me donner une légère contenance. Je respire un grand coup et me lance.

- LinaewenLaurelin Illan, je te demande pardon, même si je ne pense pas le mérité. Je ne te retiendrai pas de t’en retourner à ton ancien foyer si c’est ce que tu désires. Mais sache que je n’aurais de cesse de gagner à nouveau ta confiance pour te montrer mon amour pour toi. Je ferai les efforts qu’il faut durant notre mission et notre voyage pour te conquérir à nouveau. Mais si je n’y arrive pas, rien ne t’empêchera de retourner à ton ancien foyer.

Je lui tourne alors le dos, et me prépare à retourner au camp.

- Je te laisse à tes pensées, quand tu reviendras au camp, il y aura une place pour toi dans mon charriot si tu veux y venir. À tout à l’heure…mon amour.

Retenant mes larmes, que je laisse couler abondamment plus loin, je m’en retourne au camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LinaewenLaurelin Eledhwen
niveau 12


Nombre de messages : 956
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: De retour au havre   27/10/2015, 17:01

Lilo se leva avant le soleil. Elle se sentait bizarre, mal à l'aise dans son corps, fatiguée et meurtrie. Elle passa de longues minutes à s'étirer.

L'enfant s'agitait et elle était inquiète de cette activité inhabituelle. Elle caressa son ventre et lui chanta doucement quelques mélodies pour tenter de l'apaiser.

Lorsqu'elle voulut monter en selle, une violente douleur la terrassa, et elle chuta lourdement sur le sol.

Elle fit coucher son cheval pour l'enfourcher, mais la position lui était devenue trop inconfortable. Elle se résigna alors à monter en amazone.

Le soleil et les hommes étaient déjà levés quand elle parvint finalement au camp.

Mettons-nous en route sans tarder. dit-elle d'un air sombre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondeselfiqsmagiqs.one-forum.net
Arc T'ill Illan
niveau 12


Nombre de messages : 908
Age : 26
Localisation : 78
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: De retour au havre   8/11/2015, 14:04

Le soleil se lève. La vie aux alentours et notre campement sortent de leur sommeil. Les oiseaux chantent, et les rivières coulent. La nuit fut calme, rien ne l'a vraiment troublé. Lorsque je me réveil, instinctivement je glisse mon bras vers ma gauche, mais ne rencontre aucun obstacle.

*Elle n'est pas venue.*

Je me réveil, l'esprit embrumé de sommeil et de tristesse. Après un brin de toilette. Je médite quelques minutes histoire de prendre un peu de recul par rapport aux événements. Le temps passe, chacun dans la clairière rassemble ses affaires pour se préparé à partir.

Avant de monter j'entend le bruit de pas d'un cheval approché. C'est Lilo qui revient. Je remarque qu'elle est en amazone plutôt qu'en position de voyage. Je n'ai pas le temps d'esquisser plus de pensée que l'air sombre elle ordonne à sa manière le départ de notre groupe. Je prend une légère inspiration, laisse mon bâton de mage posé contre la charrette et me dirige vers elle d'un pas assuré, un sourire léger aux lèvres. Pas un sourire respirant la joie de vivre, mais un simple sourire, celui d'une personne ravi de revoir son amour. Je m'approche d'elle et reste à sa droite mais sans la toucher de peur de la blesser à nouveau.


- Nous allons partir tout de suite, et au fait bonjour chérie. Lui dit-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De retour au havre   Aujourd'hui à 05:13

Revenir en haut Aller en bas
 
De retour au havre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mondes Elfiques et Magiques :: Eolie : Le monde des elfes :: Forêt d'Aldaron :: maison de Linaewen-Laurelin Eledhwen-
Sauter vers: